Français FR English EN

Jeux olympiques LONDRES 2012 – Grande-Bretagne

De nouveau ville candidate à l’organisation des Jeux Olympiques d’été de 2012, la capitale britannique s’impose au quatrième tour de scrutin face à Paris, une nouvelle fois battue dans sa quête d’organiser les Jeux. L’ancien athlète Sebastian Coe qui défendait la candidature londonienne renverse tous les pronostics qui donnaient la capitale Française favorite devant également les villes de Madrid, New York et Moscou. Lors de la 117e session réunie à Singapour, les Britanniques l’emportent avec 4 voix d’avance sur Paris. Il se murmure alors que l’ancien athlète et le Premier ministre britannique Tony Blair se serait montrés plus convaincants en coulisse que lors de leur présentation devant les membres du CIO.

 

 

 

 

 

 

Le stade olympique

Quoiqu’il en soit, les organisateurs ont édifié dans l’Est de Londres tout un quartier olympique destiné à devenir après les Jeux un grand centre urbain. Ces Jeux coûteront le double des 5,5 millions d’euros initialement prévus par le comité d’organisation.

 

Sur le plan sportif, on retiendra que ce sont les Américains qui dominent les débats dans bien des disciplines et que le nageur Michael Phelps y remporte 4 de ces 23 médailles d’or. Sa compatriote Melissa Franklin en fait de même. Si les États-Unis dominent la compétition, une nation se révèle également, la Grande-Bretagne, jusque là cantonné à un rôle de faire-valoir et qui cette fois a bien préparé son affaire. Elle remporte 29 médailles d’or dont deux pour le coureur de fond Mo Farah, tandis que les cyclistes britanniques se montrent souverains sur la piste.

15 COMMENTAIRES

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN