EL HANNOUNI Assia (1981) France / ParaAthlétisme 🟡8 ⚪️2

L’année 2004 aura définitivement révélé la championne paralympique. Venue au sport cinq ans avant les Jeux d’Athènes pour s’épanouir et guérir de sa timidité, Assia El Hannouni va rapidement devenir une des meilleures athlètes de sa génération. Mal voyante et aidée par son entraîneur qui court à ses côtés, la jeune bourguignonne après des places d’honneur aux championnats d’Europe et aux Championnats du monde va éclater dans le stade olympique d’Athènes 2004.

 

Après un premier titre obtenu sur 800 m, une épreuve de demi-fond, elle va remporter trois nouvelles médailles d’or en sprint sur 100, 200 et 400 m. Sa performance au 400 m, la meilleure mondiale de sa catégorie, la situerait au quatrième rang français chez les valides. Mais ces Jeux en Grèce ne sont qu’un début.

 

Assia El Hannouni va faire aussi bien à Pékin 2008 et à Londres 2012 où elle ramènera quatre nouvelles médailles d’or sur 200 et 400 m auxquelles s’ajoutent 4 titres de championne du monde et 5 titres de championne d’Europe. Un temps, tentée de s’aligner sur 800 m aux Jeux de Pékin avec les valides, la seule épreuve qui lui permet de courir sans la présence d’un entraîneur à ses côtés, elle renonce finalement. Tout en dénonçant le peu d’intérêt que les Jeux paralympiques suscitent auprès des médias et du gouvernement français. Elle est depuis devenue officier de la légion d’honneur.

 

Elle peut aujourd’hui constater que le sport paralympique gagne ses lettres de noblesse. Les Jeux de Tokyo 2020 vont battre des records de diffusion.

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

Verified by MonsterInsights