Français FR English EN Italiano IT

PISTORIUS Oscar (1986) Afrique du Sud / Athlétisme

Surnommé « The Blade Runner » en référence au film de Ridley Scott, « le coureur aux lames » est considéré en Afrique du Sud comme un héros national après qu’il se soit qualifié pour participer aux Championnats du monde 2011 puis aux Jeux olympiques de Londres 2012 avec les valides alors qu’il disputait jusque là les Jeux paralympiques.

Amputé sous les genoux, Pistorius court avec deux prothèses en carbone spécialement conçues pour la compétition handisport.

 

En dépit de départ lents et de difficultés à négocier les virages, il parvient à réaliser les minimas lui permettant de courir avec les valides.

 

À Londres, il atteindra les demi-finales du 400 m et participera au relais 4×400 m sud-africain… Hélas pour lui, la suite sera moins glorieuse.

Le champion devenu meurtrier

Quelques mois après les Jeux, Pistorius est interpellé après avoir fait feu sur sa compagne, le mannequin, Reeva Steemkamp qui meurt de ses blessures.

Il choisit de plaider la légitime défense face à ce qu’il croit être un cambrioleur qui se serait introduit chez lui.

 

Initialement acquitté, il est finalement reconnu coupable de meurtre par la Cour suprême d’appel en 2016 et condamné à six ans de prison ferme.

Une peine que le parquet sud-africain a dû juger trop clémente. Après avoir fait appel, Pistorius a été condamné à une peine de 15 ans de prison. Il bénéficierait d’excellentes conditions d’incarcération au regard de son handicap et serait libérable en 2023.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights