JELIMO Pamela (1989) Kénya / Athlétisme 🟡1 🟠1

Pamela Jelimo est la première femme kényane à remporter une médaille d’or olympique lorsqu’elle s’impose sur le 800 m à Pékin 2008, cinq jours avant que sa compatriote Nancy Langat (1981) ne remporte le 1500 m.

 

Née dans une famille pauvre, Jelimo a dû vendre le lait du bétail familial pour pouvoir aller faire des études secondaires. Cela incite le directeur de l’école à lui payer ses survêtements, ses chaussures et ses études. Elle rejoint alors le centre d’Excellence du Kénya.

 

Il faut dire qu’elle avait l’habitude de rivaliser avec les garçons dans les épreuves de vitesse, car elle ne trouvait pas de rivales à sa hauteur. C’est ainsi qu’elle est progressivement passée sur le 800 m tout en travaillant comme gendarme. Après avoir atteint l’élite chez les juniors, elle a participé aux Jeux de Pékin 2008 où elle s’est imposée à seulement 19 ans.

 

Dans la foulée, elle s’est adjugé la Golden League et le million de dollars qui avec avec, le titre de révélation de l’année et celui de meilleure athlète kényane.

 

Hélas, une blessure au tendon d’Achille l’a tenu écartée en 2009. Jelimo a alors peiné à retrouver son meilleur niveau les années suivantes jusqu’à son titre mondial en salle de 2012. Aux Jeux olympiques de Londres 2012, Jelimo a terminé à la quatrième place. Mais en 2015, l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) a recommandé que la russe qui l’avait emporté, soit déclassée et se voit infliger une interdiction à perpétuité pour violation des règles antidopage. Depuis le CIO a disqualifié Maria Savinova et Jelimo a été reclassé troisième.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights