DUJARDIN Charlotte (1985) Grande-Bretagne / Équitation 🟡3 ⚪️1 🟠2

On peut dire que la cavalière britannique a toujours vécu au milieu des chevaux. Dès l’âge de deux ans, elle ramène à l’écurie les chevaux que montent sa sœur ainée. À trois ans, elle gagne sa première compétition. C’est ainsi que sa mère fait commerce de poneys pour financer le passe-temps de ses filles. À seize ans, Charlotte quitte l’école pour se consacrer entièrement à sa passion. Il faut dire qu’elle remporte toutes les grandes compétitions auxquelles elle participe.

 

Ce parcours l’amène aux Jeux de Londres 2012 avec son cheval Valegro où elle décroche l’or dans l’épreuve de dressage individuel avant d’obtenir une nouvelle médaille d’or par équipe avec Laura Bechtolsheimer et Carl Hester, le propriétaire de Valegro et son entraineur.

 

Elle rééditera presque à l’identique cette performance à Rio 2016 où elle est de nouveau championne olympique en individuel et médaillée d’argent par équipe toujours avec Valegro.

 

C’est alors qu’elle a pu accepter la proposition que lui faisait son petit ami qui avait écrit sur son t-shirt « Pouvons-nous nous fiancer maintenant ? ».

 

Désormais membre de l’Ordre de l’Empire Britannique, elle peut maintenant résolument se tourner vers les Jeux de Tokyo 2020, mais sans son cheval fétiche qui a pris sa retraite après le troisième et dernier sacre au Brésil.

 

Son association avec un nouveau cheval, Gio (photo) sera moins performante au Japon, Charlotte Dujardin a pris deux fois la troisième place de l’épreuve individuelle et par équipe.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights