HARRISON Kayla (1990) États-Unis / Judo 🟡2

Cette ancienne judokate est la première américaine championne olympique de judo. Bien qu’ayant débuté en 63 kg, c’est dans la catégorie des lourds, celle des 78 kg qu’elle s’impose à deux reprises aux Jeux olympiques de Londres 2012 et à ceux de Rio 2016.

Initiée par sa mère, ancienne ceinture noire, elle est confiée à un entraîneur fédéral à l’âge de 15 ans. Celui-ci abuse d’elle et sera condamné à dix ans de prison.

Kayla Harrison quitte alors l’Ohio pour s’installer Ă  Boston afin de s’entraĂ®ner avec son père. C’est alors qu’elle prend du poids pour participer aux Jeux de PĂ©kin, mais les États-Unis ne parviennent pas Ă  obtenir de ticket. Elle devient nĂ©anmoins championne du monde junior.

Battue par la française Audrey Tcheuméo en demi-finale du Championnat du monde 2011, elle la retrouve en finale olympique à Rio 2016 et cette fois, s’impose.

 

Entre-temps, elle remporte un premier titre olympique à Londres face à l’anglaise Gibbons. Elle deviendra après son deuxième titre la plus jeune 6ème dan du judo américain.

 

Depuis, elle combat toujours, mais dans une autre discipline le MMA (arts martiaux mixtes) dont elle est devenue professionnelle (photo).

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights