FrenchEnglishJapaneseSpanish

Jeux olympiques BERLIN 1936 – Allemagne

C’est à Berlin que devait se dérouler en 1916, les 6ème Jeux olympiques. En raison du premier conflit mondial, ils furent annulés, mais le mouvement olympique maintient le quantième. En revanche, la capitale allemande emporte les Jeux de 1936 face à la candidature de Barcelone. Il y avait d’ailleurs pléthore de candidats pour ses Jeux puisque outre Barcelone – Alexandrie, Budapest, Buenos Aires, Cologne, Francfort et Nuremberg, Dublin, Helsinki, Lausanne, Rio de Janeiro et Rome étaient candidates. Hélas, ces Jeux durement gagnés consacre la montée du mouvement nazi. L’Allemagne obtient même, cette année-là, les Jeux d’hiver à Garmisch-Partenkirchen.

 

Certains politiques de haut rang voient dans ce processus des phénomènes inquiétants. Mais ils ne sont pas nombreux. Citons tout de même le député français Pierre Mendes-France qui s’oppose seul au vote de la subvention qui doit permettre à l’équipe de France de se rendre aux Jeux de Berlin. Il a vu juste ! Sur le stade olympique de Berlin, un stade de 100.000 places gardé par les SA, figurent des croix gammées au centre des anneaux olympiques. Hitler a vu les Jeux comme une occasion de promouvoir ses idéaux de suprématie raciale et d’antisémitisme. D’ailleurs l’organe officiel du parti nazi prône «que les Juifs ne devraient pas être autorisés à participer aux Jeux». C’est ainsi que les athlètes juives allemandes ont été empêchées de participer par tous les moyens à l’exception d’Helena Mayer qui est une chance de médaille d’or. Ainsi lorsque qu’elle participe au défilé des nations, l’équipe allemande salue le chancelier Hitler, le bras tendu.

 

Ironie du sort, c’est un noir Américain, Jesse Owens qui est le héros des Jeux. Il remporte quatre médailles d’or. Les nazis le surnomment « l’auxiliaire africain des Américains ». Le führer devra le saluer malgré lui. Notons que ces Jeux permirent au canoë-kayak et au basketball d’entrer au programme olympique et que pour l’occasion, le Dr Naismith, l’inventeur de la discipline fut invité en Allemagne. Il assistera à un pitoyable tournoi qui se déroule en extérieur sur des terrains de tennis réaménagés. La finale disputée sous la pluie sonnera le glas du basket en plein air.

Ces Jeux bien que controversés remporteront un authentique succès populaire. Plus de quatre millions et demi de spectateurs assisteront aux épreuves et chaque jour seront consommées des millions de tonnes de saucisses et de bière. Le bénéfice sera considérable en dépit des fortes dépenses engagées. Après cette dernière fête, le monde entrera en guerre et les Jeux ne seront plus célébrés pendant douze ans.

Aujourd’hui, Berlin est redevenue la capitale de l’Allemagne réunifiée. Elle était de nouveau ville candidate à l’organisation des Jeux du Millénium qui sont finalement revenus à Sydney.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !