Français FR English EN

LA RADIO / Médias-culture aux Jeux

A partir des années vingt et jusqu’à nos jours, la radio permet de suivre les Jeux olympiques. Jusqu’au début des années soixante, c’est même le seul média qui offre les Jeux en direct et cela à partir de Paris 1924. Pourtant à cette époque, les organisateurs craignent que la radio ne concurrence la vente des billets d’entrée et ses débuts ont été entravés. Considérant que ces craintes étaient infondées, la diffusion des Jeux par la radio se développe. Les Jeux de Berlin 1936 profite d’une couverture généralisée en 28 langues. Le Britannique Harold Abrahams, médaillé d’or olympique à Paris en 1924, commentera ces Jeux pour le compte de la BBC.

 

Dès Londres 1948, la diffusion radiophonique des Jeux olympiques devient générale et touche le monde entier. Toutefois, l’avènement de la télévision à partir de 1960 et plus encore à partir de Mexico 1968 avec la création de la mondiovision va sonner l’affaiblissement de la radio aux Jeux olympiques.

 

Reste que seul ce média est capable de favoriser l’imagination des auditeurs justement privés d’images. C’est donc aux journalistes de radio et à leur consultants qu’il est demandé de susciter des images avec passion par le biais d’expressions colorées, visualisables, mais aussi techniques et démonstratives.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN