EL TOUNY Khadr Sayed (1915-1956) Égypte / Haltérophilie 🟡1

L’haltérophile égyptien va deviner sa vocation lorsque enfant il est le seul à soulever un manche à balai lesté de deux pierres de 40 kg à chaque extrémité.

 

Quelques années plus tard, il sera l’un des héros des Jeux de Berlin 1936. Non seulement, il s’impose très facilement dans sa catégorie des 76 kg, mais il soulève 15 kilos de plus que le vainqueur de la catégorie supérieure des 83 kg. Mieux même, El Touny défait deux champions du monde allemands qui avaient été largement vantés par Hitler comme étant les stars de leur sport. Fasciné par la performance d’El Touny, le Chancelier qui regardait depuis les tribunes, s’est précipité pour saluer ce champion.

 

Arrive la Seconde Guerre mondiale et l’Égyptien devra ensuite attendre dix ans pour devenir champion du monde et le rester pendant quatre ans.

Londres 1948, fin de parcours

C’est alors que surviennent les Jeux de Londres 1948. La veille de l’épreuve, il tombe malade et doit être opéré. Frustré de ne pas avoir pu disputer les Jeux en 1940 et 1944, il participe à la compétition mais finit à la quatrième place. Immédiatement, il est emmené dans un hôpital pour y subir une intervention chirurgicale.

 

Souvent considéré comme le meilleur haltérophile de tous les temps, il a été classé numéro un sur la liste des 50 plus grands haltérophiles de l’histoire publiée par la Fédération internationale d’haltérophilie, jusqu’à ce que le Turc Naim Suleymanoglu le devance après les Jeux de Atlanta 1996.

 

El Touny est mort jeune, électrocuté alors qu’il réparait une maison.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights