Français FR English EN Italiano IT

KABADDI – Sport de démonstration (1936)

Le Kabaddi est un sport d’équipe de contact, originaire du sous-continent indien. Il oppose deux équipes de sept joueurs chacune sur un terrain d’une dizaine de mètres et il est mixte. Le jeu se déroule par mi-temps de 20 minutes. Pendant chaque jeu, connu sous le nom de « raid », un attaquant, le « raider », se heurte à l’équipe adverse et tente de marquer un point en tentant de toucher ou plaquer un adversaire. Pendant la lutte, les partenaires du joueur attaqué n’ont pas le droit d’intervenir pendant l’assaut, ils observent seulement.

Si le raider réussit à plaquer un défenseur, il retourne dans sa moitié de terrain et marque un point et peut de nouveau aller affronter un nouveau défenseur. Si en revanche, il est plaqué par le défenseur, c’est l’équipe adverse qui marque le point et on change de raider.

Historiquement, pendant le raid, l’attaquant devant chanter kabaddi à voix haute, signifiant – retiens ton souffle – confirmant aux arbitres que le raid se faisait d’un seul souffle sans inhaler dans une limite de 30 secondes. Aujourd’hui, c’est une horloge qui délimite le temps.

le kabbadi dans sa version traditionnelle, tel qu’il est pratiqué au Bangladesh

Voilà pour les grandes lignes mais d’autres règles plus complexes viennent s’ajouter à cette discipline qui était en démonstration lors des Jeux de Berlin 1936 et qui est encore pratiquée aujourd’hui en Asie du Sud. C’est le sport national du Bangladesh.

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

Français FR English EN Italiano IT