FILM de CINÉMA – Média-culture

Rares ont été les films de fiction consacrés aux Jeux olympiques, on pense notamment à l’évocation pittoresque des Jeux de Berlin 1936 avec Jean-Paul Belmondo dans le rôle d’un boxeur intitulé «L’As des as». On compte également quelques films d’animation comme «Astérix aux Jeux olympiques» ou encore «Dingo aux Jeux olympiques» produit par Walt Disney.

 

En revanche, nombreux ont été les films tournés sur les belles histoires qui jalonnent l’histoire des Jeux olympiques. Il en existe une cinquantaine qui sont cités dans les pages de ce Dicolympique (mode Recherche – mot-clé : FILM).

Citons le plus célèbre, le film «les chariots de feu» qui met en scène la vie des athlètes britanniques Harold Abrahams et Eric Liddell, qui obtient plusieurs oscars à Hollywood (image ci-dessus).

 

Dans le même registre, citons «The Man of bronze» qui évoque la carrière du coureur à pied Jim Thorpe, déchu de ses titres olympiques pour avoir été un temps professionnel de baseball. On rappelle également dans deux registres différents : la comédie «Rasta Rocket» qui raconte l’entraînement de jeunes jamaïcains, une île des Caraïbes qui se mettent dans la tête de participer aux Jeux d’hiver de Calgary 1988 et de participer à l’épreuve de bobsleigh ou bien encore ce film produit par Terence Mallick qui raconte la vie et l’œuvre du coureur éthiopien Hailé Gébrésselassié et intitulé «Endurance».

 

 

De nombreux documentaires

De plus, de nombreux documentaires consacrés à des champions olympiques ont permis de voir quelles étaient les souffrances qu’endurent les sportifs pour parvenir au sommet de l’Olympe.

Un des films les plus célèbres sur les Jeux olympiques, c’est le documentaire de propagande tourné par Leni Riefenstahl et intitulé « Olympia ou les dieux du stade », réalisé lors des Jeux de 1936 (photo).

Dans le film, la réalisatrice fait émerger la «pureté raciale» chère au commanditaire du film, le chancelier du Reich, Hitler. Ce film sera pourtant primé dans de nombreux festivals mondiaux.

 

Plus récemment, le film officiel des Jeux olympiques de Tokyo 2020 a été sélectionné pour le Festival de Cannes 2022. Réalisé par la Japonaise Naomi Kawase le film a été réalisé en deux parties à travers le regard des athlètes et l’autre proposant un point de vue du personnel et des volontaires. Les centaines d’heures d’images du film officiel ont été enregistrées sur une période de deux ans, documentant la préparation des Jeux et culminant avec le report de l’événement.

 

Enfin rappelons que le cinéma a permis à d’anciens champions de se reconvertir. Le plus célèbre d’entre eux reste Johnny Weissmuller devenu célèbre sous les traits de Tarzan à Hollywood.

Verified by MonsterInsights