Français FR English EN Italiano IT

MUSSABINI Scipio Africanus (1867 -1927) Grande-Bretagne

Mussabini était considéré au début du 20e siècle comme le meilleur entraîneur au monde. Pourtant son statut professionnel était peu prisé dans une période où l’amateurisme faisait loi. Sam Mussabini a été rendu célèbre grâce au film « Les chariots de feu » qui le montre entraînant Harold Abrahams pour les Jeux de Paris 1924. Ian Holm, qui l’interprète est un des personnages clés du film (photo ci-dessous).

 

Au total, Sam Mussabini a conduit ses athlètes à onze médailles au cours de cinq Jeux olympiques. D’ascendance syrienne, turque, italienne et française et après avoir fait ses études en France, il s’engage d’abord dans le journalisme. Puis il deviendra entraîneur à plein temps. Il prend en charge notamment le sprinteur sud-africain Reggie Walker pour l’aider à remporter une médaille d’or aux Jeux olympiques de Londres 1908.

 

Il entraîna d’autres médaillés d’or aux Jeux olympiques de 1912, dont Willie Applegarth (photo ci-dessus). Aux Jeux Olympiques de Anvers 1920, en Belgique, il entraîne Albert Hill à remporter deux médailles d’or aux 800 et 1500 m. Il conclura avec Abrahams pour remporter une médaille d’or au 100 m et une d’argent au 4x100m aux Jeux olympiques de Paris 1924.

 

Mussabini à la différence des autres entraîneurs n’était pas simplement un masseur. C’était un chercheur infatigable qui a notamment utilisé les techniques de Muybridge pour mieux appréhender les gestes, les actions et les techniques des coureurs à l’arrivée. Muybridge est connu pour ses décompositions photographiques du mouvement, notamment sur les chevaux.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights