SCHWARZMANN Alfred (1912 – 2000) Allemagne / Gymnastique 🟡3 ⚪️1 🟠2

Ce gymnaste allemand, militaire de carrière domine les épreuves des Jeux de Berlin 1936. Il s’impose au concours général individuel et par équipe et remporte le cheval d’arçon.

Dans le même temps, il est médaillé de bronze aux barres horizontales et parallèles.

 

Schwartzmann s’est engagé pour une dizaine d’année dans la Wehrmacht en 1929.Professeur de gymnastique au sein de l’armée, ces performances lui valent le grade de lieutenant.

Après les Jeux il participe tout naturellement à la Seconde Guerre mondiale. Schwarzmann et sa compagnie sont parachutés aux Pays-Bas. Dans la première heure des combats, Schwarzmann a été grièvement blessé lorsqu’une balle a transpercé un poumon. Il sera soigné après la capitulation hollandaise. Il profitera des années d’après-guerre pour se rétablir et reprendre la gymnastique.

 

Privé des Jeux de Londres 1948 en raison de l’exclusion de l’Allemagne du mouvement olympique, il devra attendre seize ans avant de pouvoir participer de nouveau aux Jeux. Ce sera à Helsinki 1952. Schwarzmann ne fait pas le voyage pour rien.

 

Il sera médaillé d’argent aux barres parallèles alors qu’il vient de fêter ses quarante ans.

 

Considéré comme le plus grand gymnaste allemand du 20ème siècle, il a été admis au Temple de la renommée du sport allemand en 2008. Une plaque commémore cet événement dans sa sa ville de Furth.

 

Sa fille Helma deviendra entraîneure nationale de gymnastique, juge internationale. Avec plus de 30 titres de championne du monde, elle est l’une des entraîneures les plus titrées au monde.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights