Français FR English EN

Jeux olympiques SALT LAKE CITY 2002 – États-Unis

 

Plusieurs fois ville candidate à l’organisation des Jeux d’hiver, Salt Lake City a finalement organisé ceux de 2002 au détriment de Sion, Ostersund et Québec. Reste que cette désignation n’a pas été obtenue dans les règles de l’art. Les deux animateurs du comité de candidature ont été démis de leurs fonctions après les accusations de corruption destinées à obtenir les Jeux coûte que coûte. Ils auraient versé de fortes commissions à une douzaine de membres du CIO pour influencer leur vote. Ce scandale, une fois révélé, va provoquer un séisme au sein du mouvement olympique. Les fauteurs sont limogés et le CIO est contraint de mettre en œuvre de nouvelles procédures pour permettre davantage de transparence dans l’attribution des Jeux afin de préserver sa réputation.

 

Après Lake Placid à deux reprises, Squaw Valley et Calgary, c’est la cinquième fois que le sous-continent nord-Américain accueille les épreuves hivernales des Jeux. Salt Lake City est une ville originale, puisqu’elle a été fondée par une communauté religieuse, les mormons, qui se disaient persécutés sur le reste du territoire. La ville compte alors près de 175.000 habitants. Implantée aux pieds des Rocheuses, elle bénéficie d’un essor économique et urbain non négligeable. Ces Jeux ont été placés sous très haute sécurité en raison des attentats qui ont touché New York et Washington quatre mois plus tôt. Des avions pirates avaient percuté les tours du World Trade Center et le Pentagone faisant près de 3000 morts.

Des Jeux sereins finalement

Pourtant, c’est dans la sérénité que se dérouleront les épreuves qui couronneront principalement les Norvégiens Kjetil André Aamodt qui remportent deux nouvelles médailles d’or en ski alpin et le biathlète Ole Einar Bjoerndalen (photo) qui, le premier, remporte quatre médailles d’or dans cette discipline lors des mêmes Jeux.

La skieuse Croate Janica Kostelic sera la première femme à remporter trois médailles d’or en ski alpin, tandis que le Finlandais Samppa Lajunen en fera de même en combiné nordique.

Autre star de ces Jeux dans l’Utah, le suisse Simon Ammann, qui s’impose aux deux tremplins de saut à ski.

 

Toutefois, plusieurs scandales éclateront pendant ces Jeux. Dans l’épreuve de patinage de couple, il est démontré que depuis plusieurs années les juges concluent des ententes pour fausser les résultats. Par ailleurs les Russes menacent de quitter les Jeux considérant que leurs athlètes ont été défavorisés. C’est enfin le fondeur Espagnol Johann Muehlleg ainsi que la Russe Larissa Lazutina, une figure de la discipline qui sont déchus de leurs titres olympiques remporté à Salt Lake City en raison de contrôles positifs. L’équipe américaine réalise une performance exceptionnelle en remportant 34 médailles dont 10 en or, c’était du jamais vu. Toutefois, l’Allemagne qui obtient 12 médailles d’or et la Norvège, qui en totalise une de plus la devance au classement des nations.

16 COMMENTAIRES
Français FR English EN