Français FR English EN Italiano IT

PATINAGE ARTISTIQUE / Sport olympique

Vieille discipline olympique, le patinage artistique entre au programme des Jeux bien avant la création des Jeux d’hiver en 1924. C’est aux Jeux d’été de Londres 1908 que le premier titre est décerné. C’est d’ailleurs à Londres, dans le quartier de Chelsea que la première patinoire est inaugurée en 1876.

 

La danse sur glace. Ici, le couple français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron

Désormais, les concurrents s’affrontent sur un programme court et un programme libre, en individuel ou en couple.

Dans le cadre du programme court, les patineurs doivent exécuter des figures imposées comme des pirouettes ou des sauts. C’est pourquoi ce programme est le plus souvent appelé «figures imposées».

 

Ajoutons que depuis les Jeux de Innsbrück 1976, une nouvelle épreuve, la danse sur glace, a fait son apparition aux Jeux. Elle donne une médaille qui s’obtient en couple au terme de trois épreuves, les danses imposées, la danse originale et la danse libre.

Un arbitrage plus conforme

Jusqu’aux Jeux de Salt Lake City 2002, les patineurs obtenaient une note sur une échelle de 1 à 6. Les neufs juges qui officiaient étaient de nationalités différentes. Depuis l’affaire déclenchée dans l’Utah où il est démontré que les juges se sont entendus sur le résultat d’une épreuve, la Fédération Internationale a décidé qu’il y aurait quatorze juges et que ces derniers représenteraient la Fédération Internationale.

Seul le jugement de sept d’entre eux est pris en compte et leur note prend désormais un caractère plus objectif puisque c’est le niveau de difficulté, parfaitement codifié, qui détermine la note finale.

 

On ne compte plus les grandes figures dans cette discipline car au fil des décennies de nombreux champions ont marqué ce sport de leur empreinte. Retenons à l’origine, la domination de la Norvégienne Sonja Henje et du Suédois Gillis Grafström, trois fois champion olympique.

 

Plus près de nous, on se rappelle la domination de l’Allemande Katarina Witt en individuel, Irina Rodnina en couple, voire Evgueni Plushenko chez les hommes, plusieurs fois médaillés d’or.

En danse sur glace, un couple domine la hiérarchie mondiale, les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir, avec trois titres olympiques remportés entre 2010 et 2018.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights