FrenchEnglishSpanish

LONDRES 1908 – Grande-Bretagne

C’est en 1908 que la capitale Anglaise organise les Jeux olympiques d’été pour la première fois. C’est Rome qui avait été préalablement choisie pour mettre sur pied les Jeux, mais la capitale italienne se désiste au profit de son homologue britannique car elle doit employer ses crédits à reconstruire la région de Naples après un terrible tremblement de terre. L’idée ne séduit guère Pierre de Coubertin, le président du CIO car il pense que les Anglais ne seront jamais prêts à temps. Il doit finalement se rendre à l’évidence. En dix mois, les Britanniques construisent toutes les infrastructures nécessaires.

Pour la première fois les femmes pourront concourir pour des diplômes et les athlètes défilent sous le drapeau de leur nation. Seule la Finlande n’acceptera pas de défiler sous les couleurs de la Russie, sa suzeraine, ni la Suède qui fait observer que le drapeau suédois a été oublié au faitage du stade comme les autres drapeaux des nations.

Les épreuves révèleront les athlètes Américains Mel Sheppard, Ray Ewry, John Flanaggan et Martin Sheridan, le nageur hongrois Zoltan Von Halmay. Toutefois, les juges anglais ne font pas toujours preuve de l’indépendance d’esprit qu’on attend d’eux.

Ces écarts seront salutaires. À partir des Jeux de Stockholm 1912, les juges seront internationaux et ne seront plus confiés à la juridiction du pays-hôte.juge

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !

3 COMMENTAIRES