PISTE d’athlétisme / Technologie

Les pistes d’athlétisme mesurent généralement 400 m de long en référence au diaulos d’Olympie qui mesurait 394 m, soit la distance de deux fois 600 pieds, la mesure choisie pour la longueur d’un stade lors des Jeux de l’Antiquité. C’est aussi un héritage des premières pistes d’athlétisme aux Jeux de Londres 1908 qui mesurait l’équivalent de 404 m.

Le système métrique ayant pris le dessus, on parle d’une piste au couloir n°1 longue de 400 m.

 

Elles comportent généralement deux lignes droites et deux virages, sauf au Panathénaïque d’Athènes qui n’a qu’un seul virage en plus des deux lignes droites.

 

Longtemps, ces pistes ont été en terre battue, en gazon, en sable et ne comportaient pas de couloirs. Ceux-là sont apparus lors des Jeux de Londres 1908 après un accrochage entre eux athlètes qui a obligé les organisateurs à installer des cordes, puis par la suite à les matérialiser au sol avec de la chaux sur la cendrée qui est apparue dans les années trente. La cendrée était faite en briques pillées ou en terre mélangée à de la cendre concassée, d’où son nom.

 

C’est au début des années soixante que naissent les premières pistes synthétiques asphaltées, avant que ne soit créé le tartan, qui est un agglomérat de résine et de caoutchouc. Mais le tartan contient de l’amiante qui est hautement cancérigène. Dès lors les produits qui vont lui succéder sont encore plus souples et performants.

 

La piste des championnats du monde de Daegu 2011, de couleur bleue

Ils contiennent toujours du caoutchouc et de la résine, mais ils sont additionnés à de l’élastomère qui a des propriétés élastiques et qui contribue à soulager les traumatismes que provoquent la course à pied.

Le «gaufrage» de la partie supérieure de la piste offre une plus grande zone de contact entre la chaussure et le sol. Les athlètes bénéficient d’une meilleure adhérence. Elle agit comme un tremplin qui «propulse» un peu plus le sportif à chaque foulée.

 

Si les pistes d’athlétisme sont généralement rouge brique comme jadis, il est possible désormais d’en changer la couleur. Ainsi à Paris 2024, la piste sera de couleur mauve afin d’identifier sur les images au premier coup d’œil, le lieu de compétition.

C’est la société Mondo qui depuis les Jeux de Montreal 1976 produit les pistes d’athlétisme.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights