Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

Jeux olympiques SQUAW VALLEY 1960 – États-Unis

Squaw Valley n’est pas encore une station de ski de Californie lorsque le promoteur Américain Alex Cushing pose la candidature de ce site de la Sierra Nevada pour y organiser les Jeux d’hiver en 1960.

Située à une vingtaine de kilomètres de Reno, il n’y a sur place qu’un hôtel et une remontée mécanique et la station n’a pas de maire. C’est d’ailleurs un élu du district qui recevra le drapeau olympique des mains du maire de Cortina d’Ampezzo à la fin des Jeux de 1956.

C’est donc sur une maquette de la future station que Cushing s’appuie pour défendre la candidature de Squaw Valley. Le CIO lui fait confiance au détriment d’Innsbruck, Garmisch-Partenkirchen et Saint-Moritz. Il investit plusieurs dizaines de millions de dollars et à la date voulue… tout n’est pas prêt !

 

la stade de saut à ski et l’anneau de glace

Les épreuves de bobsleigh sont annulées au prétexte que peu d’équipes sont inscrites et que la piste n’a pas été construite. Afin de masquer l’échec du pari, Alex Cushing s’appuie sur des vedettes hollywoodiennes pour distraire les sportifs. C’est Walt Disney en personne qui est chargé des Cérémonies. Elle se déroule sous la neige et elle est retransmisse à la télévision qui pour la première fois a dû payer des droits pour obtenir la diffusion.

 

Deux sports importants sont au programme olympique pour la première fois : le patinage de vitesse et le biathlon. Lors de ces Jeux, le public Américain salue l’avènement de la patineuse artistique Carol Heiss et de la patineuse de vitesse Lydia Skoblikova. Son compatriote soviétique Evgueni Grischine l’imite chez les garçons. Avec trois médailles dont une d’or, le skieur de fond Finlandais Veikko Hakulinen, sera le plus grand médaillé des Jeux.

 

 

Quant aux nations, c’est l’Union soviétique avec 7 médailles d’or qui emporte la compétition devant les États-Unis et l’Allemagne.