Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

Jeux olympiques CORTINA D’AMPEZZO 1956 – Italie

 

Charmante station alpine aux pieds des Dolomites, Cortina accueille les Jeux d’hiver de 1956 que les villes américaines de Montréal, Lake Placid et Colorado Springs envisageaient également. A plusieurs reprises Cortina a souhaité organiser les Jeux d’hiver. Elle avait été choisie en 1944, mais les Jeux ne s’y sont pas déroulés en raison de la deuxième guerre mondiale.

En 1956, c’est l’actrice Sophia Loren, alors au sommet de sa gloire qui est la reine de la cérémonie d’ouverture.

Le monde du sport découvre les « tifosi », les supporters italiens qui animent les épreuves. Ainsi les voient-on lancer des fruits trop mûrs sur le couple de patineurs transalpins qui n’a pas obtenu de médaille.

Le grand vainqueur des Jeux reste le skieur Autrichien Toni Sailer. Il réalise le grand chelem et remporte trois médailles d’or en ski alpin. En ski de fond, le Suédois Sixten Jernberg deviendra le plus médaillé de sa discipline avec quatre nouveaux trophées.

Même si aucune manifestation politique ne vient troubler cette compétition comme les Jeux d’été de Melbourne en seront le témoignage à l’automne suivant, on devine que le sport devient pour les pays de l’Est un enjeu de domination vis à vis du monde occidental. Les Soviétiques qui participent aux Jeux d’hiver pour la première fois repartent avec sept médailles d’or. Ils devancent l’Autriche et la Suède au classement des nations.

La station de Cortina d’Ampezzo redeviendra site olympique à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver de 2026. Elle sera pour cela associée à la grande métropole de Milan en Lombardie.