French FR English EN Japanese JA

BUENOS AIRES 2018 – Argentine – Jeux Olympiques Jeunesse

Maintes fois candidates à l’organisation des Jeux olympiques d’été sans obtenir le droit de les organiser, la capitale argentine a été désignée pour coordonner les Jeux olympiques de la Jeunesse 2018. C’est également à Buenos Aires que Tokyo a été désigné capitale olympique, le 10 septembre 2013.

Buenos Aires a donc obtenu les JOJ 2018 en coiffant sur le fil les villes de Glasgow en Écosse et Medellin en Colombie. Pour ces Jeux réservés aux adolescents de 14 à 18 ans, 206 pays ont envoyé un ou plusieurs athlètes pour les représenter. Avec 141 jeunes, l’Argentine constituait tout naturellement la première délégation.

 

Soucieux d’originalité, les argentins organisent la cérémonie d’ouverture au cœur du centre-ville au pied de l’Obélisque. C’est la première fois qu’un stade n’est pas choisi pour cette organisation et le spectacle est à la hauteur. Pour autant, les sites de compétitions sont rassemblés autour d’un corridor urbain d’une quinzaine de kilomètres qui avait été préalablement dessiné pour l’organisation des Jeux olympiques 2004 si Buenos Aires avait été choisie.

 

Le breaking a fortement impressionné au point d’être discipline additionnelle à Paris 2024

Sur le plan sportif, 32 sports étaient au programme dont de nombreuses disciplines qui ne sont pas au programme olympique comme le futsal, la danse urbaine ou breaking, le beach-handball ou le roller de vitesse, mais qui ont si fortement influencé le mouvement olympique que quelques uns d’entre eux seront discipline additionnelle, lors de prochains Jeux olympiques.

 

C’est la Russie (en dépit de son absence en athlétisme et haltérophilie) qui s’est taillé la part du lion. Les russes ont gagné 59 médailles dont 29 en or, devant la Chine qui obtient 36 médailles dont la moitié en or. Le Japon complète ce podium avec 39 médailles dont seulement 15 en or.

1 COMMENTAIRE