Français FR English EN Italiano IT

SKATEBOARD / Sport olympique (2028)

C’est en sport additionnel que le skateboard fait son apparition aux Jeux de Tokyo 2020 et Paris 2024 quelques soixante-dix ans après son invention en Californie.

 

La planche à roulettes comme elle est appelé par ailleurs est un sport de glisse qui peut s’apparenter à un art dans la mesure où le skateur est tenu d’effectuer des figures complexes et aériennes avec son engin sur une aire (skate-park) sur laquelle on trouve des rampes, des marches, des murets ou des bowls des rampes en creux qui rappellent la forme d’un bol ou d’un haricot et qui s’apparentent au mobilier urbain (photo skatepark de Tokyo) .

 

Les compétiteurs à Tokyo sont des athlètes à part entière qui aiment la compétition et qui croit à l’avenir sportif de cette discipline.

L’autre frange des participants, plus rebelle ne veut pas considérer le skateboard comme un sport et continue de bouder les « contests », les compétitions officielles.

La compétition olympique

Il y aura deux disciplines pour les compétitions de skateboard aux Jeux : la rampe et le street.

Pour la compétition de rampe, un parcours combinant un bowl et une variété de courbes complexes sera utilisé.

Pour la compétition de street, les concurrents emprunteront un parcours ressemblant à une rue avec des escaliers, des bordures, des pentes et des rampes.

 

Ce qui est sûr, c’est que le skateboard a apporté un sérieux coup de jeune aux Jeux olympiques de Tokyo 2020. Ainsi la Japonaise Nishiya est devenue la première championne olympique de l’histoire du skateboard féminin. Elle avait 13 ans. Ses camarades sur le podium n’avait pas plus de 15 ans. Chez les garçons, c’est encore un japonais qui a remporté le premier titre olympique, Yuto Horigome.

 

Lors de la 139è session du CIO à Pékin, le skatebord est officiellement devenu une discipline olympique lors des Jeux de Los Angeles 2028.

Français FR English EN Italiano IT