Français FR English EN Italiano IT

SPORT DE DÉMONSTRATION aux Jeux olympiques

Avant d’accéder au programme officiel des Jeux olympiques, de nombreux sports étaient jadis en démonstration lors des Jeux olympiques jusqu’au début des années 2000. Parfois, certains sports étaient présents au programme en raison du lien culturel qui le liait au pays organisateur.

Depuis l’origine des Jeux, de très nombreux sports, une cinquantaine ont été des disciplines en démonstration. Quelques unes d’entre elles ont été pratiquées à plusieurs reprises, mais la plupart n’ont eu droit de cité qu’à une seule reprise aux Jeux.

 

Toutefois plusieurs d’entre elles sont devenus de véritables sports olympiques après avoir été disciplines de démonstration.

 

Ce fut le cas du taekwondo en Séoul 1988 qui est devenu sport olympique à Sydney 2000. On peut même parler du tennis redevenu sport de démonstration, toujours à Séoul 1988 et devenu sport olympique à part entière lors des Jeux de Barcelone 1992.

 

En revanche, ce n’a pas été le cas du rink-hockey (photo) et de la pelote basque en démonstration à Barcelone 1992, des sports ayant une forte adhésion en Espagne et abandonnés dès les Jeux suivants car les organisateurs des Jeux d’Atlanta 1996 ne les connaissaient pas.

 

Désormais, un sport pour devenir olympique doit être adoubé par une commission spécialisée du CIO, la commission des programmes.

Elle est seule souveraine et s’efforce de maintenir vingt-huit sports aux Jeux d’été et pas un de plus. C’est ainsi que pour réintégrer le golf et le rugby à 7 aux Jeux de Rio 2016, le baseball et le softball sont exclus du programme olympique après 2012.

Discipline olympique, un long chemin

Pour espérer devenir discipline olympique, le sport doit être pratiqué dans cinquante pays pour les hommes et trente-cinq pour les femmes et sur trois des cinq continents. Toutefois, on admet que des sports culturellement très important pour le pays de la ville organisatrice peuvent encore être en démonstration.

 

Ce fut le cas à Tokyo 2020 avec le sumo (photo) un sport très populaire au Japon qui était en démonstration, mais pas considéré comme une discipline additionnelle, le nouveau terme pour désigner des sports en compétition aux Jeux, mais qui ne sont pas des sports olympiques.

 

Ainsi lors des Jeux de Tokyo 2020, des disciplines comme l’escalade, le karaté, le skateboard et le surf étaient disciplines additionnelles, trois d’entre elles deviendront des sports olympiques à part entière à Los Angeles 2028 : l’escalade, le skateboard et le surf.

9 COMMENTAIRES
Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights