FrenchEnglishSpanish

SPORT DE DÉMONSTRATION et ADDITIONNEL

Avant d’accéder au programme officiel des Jeux olympiques, de nombreux sports étaient jadis en démonstration lors des Jeux olympiques jusqu’au début des années 2000. Parfois, certains sports étaient présents au programme en raison du lien culturel qui le liait au pays organisateur. Ce fut le cas du taekwondo en Séoul 1988 qui est devenu sport olympique à Sydney 2000. Ce n’a pas été le cas en revanche du rink-hockey et de la pelote basque en démonstration à Barcelone 1992, des sports ayant une forte adhésion en Espagne et abandonnés dès les Jeux suivants car les organisateurs des Jeux d’Atlanta 1996 ne les connaissaient pas. Désormais, un sport pour devenir olympique doit être adoubé par une commission spécialisée du CIO, la commission des programmes. Elle est seule souveraine et s’efforce de maintenir vingt-huit sports aux Jeux d’été et pas un de plus. C’est ainsi que pour réintégrer le golf et le rugby à 7 aux Jeux de Rio 2016, le baseball et le softball sont exclus du programme olympique après 2012.

 

Pour espérer devenir discipline olympique, le sport doit être pratiqué dans cinquante pays pour les hommes et trente-cinq pour les femmes et sur trois des cinq continents. Toutefois, on admet que des sports culturellement très important pour le pays de la ville organisatrice peuvent encore être en démonstration. On parle désormais de sports additionnels qui sont disputés pendant la durée des Jeux, sans être pour autant au programme olympique. Ces disciplines additionnelles ont un lien culturel très fort avec le pays d’accueil. Le pays peut ainsi disposer de cinq disciplines additionnelles. Ainsi, le baseball ou le softball pratiqué aux Japon feront leur retour en 2020 en compagnie de l’escalade, du karaté, du skateboard et du surf. En aucune façon, il peut s’agir d’un test avant une possible intégration au programme olympique. En revanche, ces disciplines bénéficient d’une publicité planétaire afin de favoriser leur développement dans le monde.

Le surf fera partie des disciplines additionnelles lors des Jeux de Tokyo 2020 et Paris 2024. A cette occasion, les épreuves devraient se dérouler à Tahiti.

Lors des Jeux de Paris 2024, le surf, le skateboard et l’escalade ont été maintenu comme disciplines additionnelles en plus d’une autre discipline : le breakdance, la danse sportive qui était discipline officielle lors des Jeux olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires 2018.

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !

9 COMMENTAIRES