Français FR English EN Italiano IT

TAEKWONDO / Sport olympique

Sport en démonstration à Séoul 1988 et à Barcelone 1992, mais pas lors des Jeux d’Atlanta 1996, le taekwondo est discipline olympique à part entière à Sydney 2000. Cet art martial d’origine coréenne signifie «la voie des coups de poings et des coups de pieds ». Il s’apparente au karaté dans la façon de porter les coups de pieds, mais les combattants peuvent utiliser les poings pour frapper l’adversaire.

 

Il existe quatre catégories de poids pour les hommes et les femmes qui vont des poids mouches aux poids lourds. Le tournoi se déroule sous forme d’élimination directe jusqu’à la finale. Lors des combats souvent violents, mais très télégéniques, les taekwondoïstes sont équipés d’un casque, des protections aux bras et aux jambes et d’un plastron. Elles sont rouges ou bleues selon l’adversaire. Le taekwondo est le seul sport de combat qui protège les parties du corps qui peuvent êtres frappés par le concurrent opposé.

 

Si la Corée du sud reste tout naturellement la meilleure nation mondiale, la Chine, l’Europe et d’autres nations visent à combler leur handicap comme le Mexique ou l’Iran ces dernières années.

Désormais paralympique

Cette discipline jusque là seulement pratiquée par les valides aux Jeux olympiques est désormais devenue une discipline paralympique.

Seuls les concurrents amputés d’un membre supérieur ou d’une partie d’un membre supérieur peuvent disputer ce sport aux Jeux paralympiques (photo). La discipline a fait son apparition lors des Jeux de Tokyo 2020.

 

Français FR English EN Italiano IT