Français FR English EN Italiano IT

Paris 2024 : le village des médias, enfin !

Le village des médias prévus pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 connaîtra un nouvel épisode déterminant cette semaine. C’est en effet mardi que le conseil d’administration de la Solideo, l’entreprise publique en charge de la construction des sites héritage au terme des Jeux approuvera les consortiums en charge de l’édification du village.
Prévu au carrefour des communes de Dugny, du Bourget et de La Courneuve, ce village des médias sera construit en deux temps. A l’origine, 1300 appartements devaient être édifiés d’un coup. Compte tenu des économies à réaliser, 700 le seront avant les Jeux et le reste après les Jeux. En effet, comme le COJO qui doit économiser 400 millions d’euros sur son budget, la Solideo est également soumise à une économie forcée.

Deux groupes ont été sélectionnés par Michel Cadot, le nouveau délégué interministériel aux Jeux de Paris 2024, pour construire le Village. Il s’agit de Sogeprom, Demathieu et Bard Immobilier pour construire les logements avant les Jeux et Ametis, Ideom et Gaïa Promotion travailleront exclusivement sur les lots à construire après Paris 2024.
En plus des 1300 logements, dont 20% de logements sociaux, des écoles, les gymnases, les pistes cyclables et les espaces pour les petites entreprises sont prévus dans le projet.

Les constructions doivent s’insérer dans un projet global de 70 hectares, un quartier en pleine nature avec ses jardins, ses balcons, ses terrasses partagées. Une sorte de « ville-jardin ».

Village des Médias, mais aussi site olympique

C’est au cœur de ce village que sera construit le mur d’escalade qui permettra la tenue de cette discipline additionnelle pendant les Jeux. L’escalade sportive devait initialement se dérouler sur la place de la Concorde à Paris. Elle a été déplacée sur ce nouveau site. Elle remplacera la tenue du volley-ball prévue dans un gymnase provisoire au Bourget et qui ne se fera pas. Le volley sera déplacé vers un lieu qui reste à déterminer : on parle du Stade Pierre Mauroy à Lille.

Les travaux devraient officiellement commencer l’été prochain et être remis aux organisateurs olympiques et paralympiques en mars 2024.

A LIRE AUSSI :
PARIS 2024 : Le COJO valide les économies
La Seine Saint-Denis paie les économies !

Le principal centre des médias – où 25 000 journalistes travailleront pendant les Jeux – devrait se trouver dans les locaux du Parc des expositions de Paris-Le Bourget, situé tout à côté. Toutefois, le directeur général de la Solideo, Nicolas Ferrand précise que « 2 800 journalistes resteront au Village des Médias » pendant toute la tenue des Jeux et n’iront pas sur les sites des compétitions « leur seule vision de Paris, de la France et des sites olympiques pendant leur séjour » ce sera le Village des médias. « C’est donc l’image de la France dans le monde qui nous construisons ici », a-t-il déclaré.

close

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jeudi toutes les infos olympiques de la semaine

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

Français FR English EN Italiano IT