World Athletics, une fédération en or

World Athletics, l’organisme directeur qui supervise les compétitions d’athlétisme dans le monde entier, attribuera 50 000 dollars en prix aux médaillés d’or aux Jeux olympiques de 2024 à Paris.

 

En décidant d’attribuer une prime de 50 000 dollars à tous les médaillés d’or des Jeux de Paris 2024, World Athletics devient non seulement la première fédération internationale à offrir des prix en argent directement aux médaillés olympiques, mais elle ouvre également une brèche que les autres fédérations internationales devront suivre tôt ou tard.

Autres temps, autres mœurs, cette disposition consacre un moment historique. Il annonce définitivement l’abandon de l’amateurisme aux Jeux olympiques, cher à Pierre de Coubertin.

Deux millions et demi redistribués

Au total, la cagnotte de World Athletics pour 2024 s’élèvera exactement à 2,4 millions de dollars pour les 48 épreuves d’athlétisme masculin et féminin, y compris les courses sur route comme le marathon, la marche et les relais. Les équipes de relais composées de quatre personnes se partageront les gains à hauteur de 12 500 dollars chacune.

 

Dans l’annonce de mercredi, World Athletics a également annoncé qu’elle verserait des prix en argent sur une base échelonnée à tous les médaillés des Jeux olympiques de Los Angeles 2028, c’est-à-dire que les médaillés d’argent et de bronze seront également primés.

« Bien qu’il soit impossible d’attribuer une valeur marchande au fait de remporter une médaille olympique… je pense qu’il est important de commencer quelque part et de s’assurer qu’une partie des revenus générés par nos athlètes aux Jeux olympiques sont directement reversés à ceux qui font des Jeux le spectacle mondial qu’ils sont », a déclaré Sebastian Coe, le président de World Athletics et double médaillé d’or olympique.

 

L’argent du prix provient des paiements versés aux Fédérations internationales par le Comité international olympique, qui rapporte des milliards de dollars de revenus provenant d’accords de diffusion et d’autres parrainages. Le CIO n’a été mis au courant de la décision que peu de temps avant que World Athletics ne l’annonce publiquement.

Les prix de 50 000 dollars destinés aux médaillés d’or soulignent « l’engagement de World Athletics à responsabiliser les athlètes et à reconnaître le rôle essentiel qu’ils jouent dans le succès de tous les Jeux olympiques », a déclaré Coe.

 

Aucune autre fédération sportive n’a annoncé de projets similaires pour indemniser les médaillés.

Une addition de primes

De nombreux athlètes olympiques reçoivent des primes de leur pays d’origine en plus de leur médaille. Ainsi, le Comité olympique et paralympique américain accorde à ses athlètes 37 500 dollars pour les médailles d’or, 22 500 pour l’argent et 15 000 pour le bronze. Certains pays qui alignent beaucoup moins d’athlètes offrent des primes beaucoup plus importantes : Hong Kong offre l’équivalent d’environ 638 000 dollars aux médaillés d’or et Singapour offre environ 740 000 dollars.

La France pour sa part a prévu des primes de 80 000 euros pour une médaille d’or, 40 000 pour l’argent et 25 000 pour le bronze.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights