Chuter, mais savoir se relever

Lors des Jeux d’hiver de Cortina d’Ampezzo 1956, la télévision connaît ses premiers balbutiements. Ce n’est que quatre ans plus tard à Rome 1960 que les premières images des Jeux sont diffusées sur tout le continent européen à la faveur de l’Eurovision.

 

En 1956, néanmoins les Jeux sont retransmis sur les antennes de la RAI, la télévision italienne. Il s’agit de faire vivre au mieux la cérémonie d’ouverture. C’est alors que l’avant-dernier relayeur de la flamme olympique, le skieur italien Zeno Colo fait son entrée dans le stade. Il transmet le flambeau au patineur de vitesse italien, Guido Caroli (photo) qui va devoir allumer la vasque olympique.

 

Né en 1927 à Milan, Caroli participe à ses troisièmes Jeux olympiques après ceux de Saint-Moritz 1948 et Oslo 1952. Le coureur est modeste, n’ayant jamais fait mieux que 33è de sa discipline, mais il est fidèle à l’esprit olympique. C’est sans doute pour cette raison qu’il a été choisi pour allumer la vasque.

 

Guido Caroli se saisi alors du flambeau que lui tend Colo et patine pour son moment de gloire. C’est alors qu’un long câble de télévision lui barre le passage, il croit l’enjamber et chute malencontreusement. Dans sa chute, Caroli s’efforce de préserver son flambeau et veille à ne pas éteindre la flamme. Il y parvient au prix d’une étonnante contorsion… se relève comme si de rien n’était et file vers les marches qui mènent à la vasque olympique.

Giovanni Gronchi, le président de la République italienne viendra ensuite le féliciter pour ses efforts en faveur de la protection de la flamme olympique.

 

Par la suite, Caroli est devenu entraîneur de patinage de vitesse puis vendeur de voitures. Les organisateurs des Jeux de Turin 2006 se sont rappelés ce souvenir et l’avait invité à brandir le flambeau lors de l’allumage de la vasque (photo).

 

Un bel hommage pour un sportif qui a porté haut les couleurs de l’Italie. Guido Caroli s’est éteint en 2021 dans sa 94è année.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights