Français FR English EN

Le CLASSEMENT DES NATIONS – Institution

Dans la charte olympique voulu par Pierre de Coubertin, le principe d’un classement des nations au terme de chaque Jeux olympiques n’existe pas. Ainsi aucun classement des pays n’est reconnu à titre officiel et le Comité International Olympique lui préfère le tableau des médailles. Ajoutons que ce tableau n’est donné qu’à titre informatif. Les nations sont classées selon le nombre de médailles d’or, puis d’argent, puis de bronze de leurs athlètes. Voilà pour la noble théorie.

 

Dans la réalité, c’est tout le contraire. Chaque nation se bat pour faire mieux que sa rivale, chaque nation exacerbe la fierté nationale d’obtenir le plus grand nombre de médailles aux Jeux. Ce classement a d’ailleurs pris une importance considérable à partir des années cinquante et jusqu’à la fin des années quatre-vingt lors de la période de guerre froide et de rivalité idéologique qui oppose les pays de l’Est et l’URSS en particulier aux États-Unis et ses alliés occidentaux.

 

La carte des médailles lors des Jeux de Rio 2016

Même si aujourd’hui les tensions se sont apaisées dans le monde, ce classement non officiel continue d’être une référence médiatique.

C’est sans doute dans le cadre de cette domination idéologique que la Russie a mis en œuvre un programme de dopage d’état entre 2011 et 2015 destiné à largement dominer les Jeux de Sotchi 2014 et au-delà. La révélation des méthodes employées au terme de l’enquête diligentée par l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) a permis de mettre fin à cette tricherie et les russes ont été officiellement privés de Jeux olympiques entre 2018 et 2022, le temps de faire le ménage dans leurs pratiques.

 

Reste que les médias contribuent trop fortement à exacerber la fierté nationale en premier lieu en s’intéressant beaucoup plus aux résultats de leurs nationaux plutôt qu’à ceux des autres nations.

Seuls les champions d’exception ou ceux qui réalisent un exploit exceptionnel ou atypique parviennent à dépasser le cap de la médiatisation nationale.

3 COMMENTAIRES
Français FR English EN