Français FR English EN

COMMISSION des FUTURS HÔTES du CIO

La nomination de Thomas Bach à la présidence du CIO va changer les règles d’attribution des Jeux olympiques. Dans son programme de présidence baptisé agenda olympique 2020, il a souhaité faire évoluer cette règle.

 

Fini la désignation d’une ville candidate sept années avant les Jeux, la ville organisatrice pouvait être désignée plus longtemps à l’avance pour se donner davantage de moyens pour organiser les Jeux et surtout maximiser les économies : économies dans la campagne de candidature, mais économies également dans la construction des sites. Si la ville hôte ne disposaient pas des installations nécessaires, une ville voisine de la région pouvaient en disposer et être associée directement ou indirectement à la réalisation des Jeux olympiques.

 

Le SoFi Stadium de Los Angeles, prévu pour la cérémonie d’ouverture de 2028 est le nouveau stade olympique.

C’est ainsi qu’en attribuant les Jeux olympiques à Los Angeles pour 2028, onze ans avant leur réalisation, le CIO a mis en œuvre l’agenda.

De fait, les Californiens ont tout le temps nécessaires pour maximiser l’ensemble des installations du territoire. Ils n’avaient qu’un nouveau stade à construire et des aménagements urbains à réaliser. Les Jeux étaient vraiment devenus utiles à l’ensemble des populations.

 

 

La commission des futurs hôtes

Autre nouveauté, mise en œuvre à partir de 2019 après le travail d’une commission dirigée par l’Australien John Coates, dès qu’une ville fait connaître son intention d’organiser les Jeux, elle reçoit la visite d’une délégation chargée d’évaluer le sérieux de la candidature. Cette commission baptisée « commission des futurs hôtes » se rend sur les sites, observe, interroge et rend un rapport à la Commission exécutive du CIO.

Dès lors, une ou plusieurs villes peuvent être retenues pour engager une discussion approfondie avec le CIO dans la perspective d’organiser les Jeux et cela plusieurs années à l’avance.

Ce sera le cas dès 2021 avec la désignation de Brisbane comme hôte préféré du CIO pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2032.

 

Néanmoins, c’est toujours une session du CIO avec l’ensemble de ses membres qui désigne le futur hôte. On parle de futur(s) hôte(s) et plus de ville organisatrice, puisque désormais deux villes (Milan-Cortina 2026) une région, voir deux pays limitrophes pourraient accueillir l’organisation des Jeux olympiques.

Français FR English EN