Français FR English EN

Le mouvement olympique salue Shinzo Abe

John Coates, (photo ci-dessus) vice-président australien du Comité international olympique (CIO) qui préside la commission d’évaluation pour Tokyo 2020, a rendu hommage au Premier ministre japonais sortant Shinzo Abe, le qualifiant de « grand ami du Mouvement olympique ».

Abe a annoncé vendredi qu’il démissionnait de sa fonction pour des raisons de santé. Il souffre d’une colite ulcéreuse et doit désormais se soigner prioritairement.
« C’est une nouvelle décevante d’un point de vue professionnel et personnel, a dit John Coates, mes relations avec lui ont toujours été très positives et constructives. »

John Coates, vice-président du CIO et président de la commission de coordination de Tokyo 2020

Shinzo Abe a fortement soutenu la candidature de Tokyo pour accueillir les Jeux olympiques et paralympiques de 2020. Alors que la crise du Covid-19 est venue dominer la préparation des Jeux, c’est Abe et le président du CIO, Thomas Bach, qui ont accepté de reporter l’événement à 2021. « Le ferme engagement de son gouvernement, la volonté du Comité d’organisation des Jeux Olympiques de Tokyo d’accueillir les Jeux Olympiques était tout à fait extraordinaire », a ajouté Coates. « J’ai hâte que le Premier ministre Abe se joigne à nous pour la cérémonie d’ouverture le 23 juillet 2021 ».

Abe restera Premier ministre jusqu’à ce que le Parti libéral démocrate choisisse un nouveau chef. Selon l’agence de presse japonaise Kyodo, cela se produira le 15 septembre ou vers cette date, avec Shigeru Ishiba, Fumio Kishida et Yoshihide Suga en lice pour le remplacer.

Enfin Thomas Bach, le président du CIO a également eu des paroles aimables pour le départ d’Abe, disant qu’il « pouvait toujours faire confiance » et qu’il était un « partenaire fort ».

close

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jeudi toutes les infos olympiques de la semaine

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

Français FR English EN