简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

AMMANN Simon (1981) Suisse / Saut à ski 🟡4

On attendait l’Allemand Sven Hannawald ou le Polonais Adam Malysz dans les épreuves de saut à ski des Jeux de Salt Lake City 2002 car ils avaient dominé toutes les épreuves de Coupe du monde cette année-là, c’est finalement un jeune Suisse de 20 ans qui a créé la surprise à deux reprises au tremplin de 90 et 120 m.

 

Inconnu jusque-là, Ammann a réalisé de puissants sauts et s’est imposé où personne ne l’attendait. Les favoris Malysz et Hannawald sont malgré tout montés sur le podium du petit tremplin et du grand tremplin notamment Malysz qui termine deuxième de cette compétition.

 

Ammann (photo) rejoint ainsi dans l’histoire le Finlandais Matti Nykänen, vainqueur des deux tremplins lors des Jeux de Calgary 1988 qui avait de surcroît enlevé la médaille d’or par équipe.

 

Autant dire qu’après cet exploit, Ammann n’est plus un inconnu et devient une véritable star en Suisse. Mais Ammann n’a pas fini de surprendre. Il renouvelle sa performance lors des Jeux de Vancouver 2010, l’année même où il s’impose pour la première fois en Coupe du monde.

 

Vainqueur du petit et du grand tremplin, il entre cette fois dans la légende de sa discipline dont il est encore aujourd’hui le plus titré.

Après avoir participé pour la première fois aux Jeux de Nagano 1998, il dispute à Pékin 2022, à 40 ans, ses septièmes Jeux olympiques d’hiver. Il sera sans doute très loin de son meilleur niveau et devrait prendre sa retraite dans la foulée…

 

Notons que Simon Ammann a remporté à deux reprises le Festival de ski de Holmenkollen. Il y a remporté la célèbre médaille en 2007.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights