简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

Si Robocop était une femme

Quelques heures après que son compatriote Steven Bradbury se soit imposé en patinage de vitesse sur glace, voilà que l’Australienne remporte à son tour l’épreuve de saut de ski acrobatique des Jeux de Salt Lake City 2002. Il faut dire qu’Alisa Camplin (1974) est un phénomène et une skieuse hors norme.

 

Auparavant, cette ancienne gymnaste avait pratiqué la voile et obtenue deux titres nationaux en catamarans Hobie Cat. Toutefois, inspirée par l’exemple de Kirstie Marshall (1969), championne du monde en 1997 et participante aux Jeux d’Albertville 1992 à Nagano 1998, Camplin s’est adressé à l’Institut olympique d’hiver d’Australie en 1994 pour imaginer les possibilités qui lui étaient offertes de devenir skieuse acrobatique.

 

C’est alors qu’elle débute un entrainement que rien n’arrête, pas même les blessures subies. Elle se fracturera la clavicule, puis une main, se déboîtera une épaule, se déchirera un tendon d’Achille, subira une rupture d’un ligament croisé arraché et endurera neuf commotions.

Mieux même à Salt Lake City, les médecins l’ont autorisée à concourir avec deux chevilles cassées alors qu’elle se déplaçait normalement.

 

Superstitieuse, Camplin marquait le début de ses sauts avec une cuillère de bois qui généralement en Australie est attribué à la personne qui termine dernier d’une compétition. Mais cette fois en l’absence de sa compatriote et rivale Jacqui Cooper, blessée une semaine avant les Jeux, elle va renverser tous les pronostics et l’emporter.

 

Aux Jeux olympiques d’hiver de Turin 2006, Alisa Camplin a terminé troisième de cette même épreuve pour recevoir une médaille de bronze derrière la championne olympique Suisse Evelyne Leu. Elle ne pouvait guère faire mieux, sa préparation avait été interrompu par une grave blessure au genou.

 

Elle n’avait pu remonter sur des skis qu’à la faveur d’une greffe de tissu dans le genou qui l’avait immobilisée 3 mois. Il faut dire qu’ayant été choisie comme porte-drapeau de l’Australie et n’aurait manqué l’événement pour rien au monde.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights