French FR English EN Japanese JA Spanish ES

CALGARY 1988 – Canada

Calgary dans l’Alberta obtient l’organisation des Jeux de 1988 devant Cortina d’Ampezzo et Falun en Suède après deux échecs pour tenter d’obtenir les Jeux de 1964 et 1968. Afin d’assurer des conditions idéales, les organisateurs n’hésitent pas à faire disputer les épreuves de patinage sur glace dans une salle entièrement couverte. C’est une première. Il faut préciser que les conditions-météo sont très changeantes à Calgary. Ainsi pendant la période des Jeux, les écarts de températures oscilleront entre – 22° et + 28°. C’est un vent que les Indiens appellent Chinook qui est en cause. De nombreuses épreuves seront différées.

 

Néanmoins des disciplines appelées à devenir sport olympique y sont en démonstration comme le curling, le patinage de vitesse sur piste courte, le ski acrobatique et le ski pour handicapés.

 

Sur le plan sportif, ces Jeux couronnent le Français Franck Picard, médaille d’or du Super-G et troisième de la descente, ainsi que l’italien Alberto Tomba, en slalom. Katerina Witt est toujours la reine du patinage artistique. Sur la glace, saluons le parcours exceptionnel de la Néerlandaise Yvonne Van Gennip qui s’octroie trois médailles d’or en patinage de vitesse tandis que le Finlandais Matti Nykänen en fait autant en saut à ski en s’imposant également par équipe pour la première fois.

 

Quant au Canada, pays organisateur, il ne parvient pas à remporter la moindre médaille. C’est l’Union soviétique pour sa dernière apparition sous ce sigle qui termine en tête du classement des nations avec 11 médailles d’or devant la RDA.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article