Français FR English EN Italiano IT

Jeux olympiques LOS ANGELES 1932 – États-Unis

Si Los Angeles est étroitement associée à l’histoire du mouvement olympique, c’est parce qu’en marge de ces trois obtentions, elle a été de nombreuses fois ville candidate. C’est la ville américaine la plus volontaire et d’ailleurs en 1932, elle n’a pas de concurrente pour obtenir les épreuves olympiques.

Pourtant à cette époque, il faut du temps pour se rendre dans la ville Californienne. Ainsi les Européens qui constituent le plus gros contingent des sportifs hors Amérique doivent prendre un paquebot pour traverser l’Atlantique avant de parcourir en train les États-Unis d’Est en Ouest. Ils mettront près de 15 jours pour s’y rendre.

 

La cérémonie d’ouverture dans le Los Angeles Coliseum avec déjà les prémices d’un show à l’américaine

La Grande dépression qui affecte la plupart des économies mondiales contraignent de nombreux pays à renoncer à faire le voyage compte tenu du coût du déplacement. Néanmoins ceux qui arrivent sur place, ne regrettent pas le spectacle.

 

Gary Cooper, Charly Chaplin et les Marx Brothers assurent le show d’ouverture.

 

Le podium olympique est créé pour l’occasion et les athlètes logent dans un véritable village olympique, à l’exception des filles qui sont dans un hôtel.

Précisons que seuls 1300 athlètes représentants 37 pays seulement participeront à l’événement.

 

Sur le plan sportif néanmoins, ces Jeux peuvent apparaître équilibré au sens où peu de champion ont fait une razzia sur les médailles si on excepte, la nageuse américaine Helene Madison et le gymnaste italien Romeo Neri. Ils ont gagné trois médailles d’or chacun.

Français FR English EN Italiano IT