Français FR English EN Italiano IT

Comme sur les plumes d’un canard

L’anecdote n’est pas passée inaperçue, elle a pour cadre les Jeux Olympiques d’Amsterdam 1928. Le solide Australien de 22 ans Robert Pearce, dit Henry Pearce, dit également Bobby Pearce (photo), dispute les quarts de finale du skiff. Elle se déroulent sur le canal de Ringvaart non loin de la capitale néerlandaise.

 

Pearce était tellement fort, qu’il s’offre le luxe de couper son effort pour laisser passer une famille de canards et de canetons qui nagent devant son bateau.

Une fois la petite colonie passée et alors que son adversaire français a pris de l’avance,  il a repris sa navigation. En plusieurs coup de pelle, il a fondu sur l’infortuné et s’est aisément qualifié… Mieux même, il réalise le meilleur temps des qualifications.

 

Il a remporté la finale avec 10 secondes d’avance sur son suivant et a renouvelé son exploit quatre ans plus tard à Los Angeles 1932.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT