Français FR English EN Italiano IT

La CAFÉÏNE – Maux du sport

Comme il coûtait fort cher de se rendre aux Jeux olympiques avant la deuxième guerre mondiale, la sélection brésilienne a dû vendre du café, un de ses principaux produits d’exportation, afin de financer son voyage jusqu’à Los Angeles 1932. Malheureusement, les cours du café étant en chute libre à cette époque, une vingtaine de sportifs brésiliens seulement purent débarquer à Los Angeles.

 

C’est la conséquence du krach boursier de 1929 et de la baisse des importations américaines. A cette époque, les cheminots brésiliens doivent même alimenter les locomotives avec du café afin d’écouler leur importante production (photo).

 

Aujourd’hui encore, le café reste une boisson très appréciée des sportifs. Ils doivent toutefois ne plus en abuser, car la caféine est considérée comme un stimulant du système nerveux et le sportif serait inévitablement considéré comme positif.

C’est d’autant plus vrai qu’après avoir été rayé de la liste des produits dopants en 2005, la caféine est de nouveau sur cette liste depuis 2017. Si elle n’améliore pas les performances du sportif, en revanche, on lui reconnaît des propriétés énergétiques. Elle provoque également des troubles d’ordre cardiovasculaires et du sommeil.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT