Français FR English EN Italiano IT

Comité Olympique SUISSE (SUI) : 🟡116 ⚪️126 🟠131

La Suisse est le berceau de l’olympisme moderne dont la ville de Lausanne est la capitale (photo ci-dessous). Pourtant ce pays n’a organisé les Jeux olympiques qu’à deux reprises seulement. C’était il y a longtemps, sur le même site, la station alpine de Saint-Moritz qui accueille les Jeux d’hiver de 1928 et 1948.

Elle devra attendre les Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver de Lausanne 2020 pour retrouver l’honneur d’être une ville olympique.

 

C’est d’ailleurs surtout aux Jeux olympiques d’hiver que la Suisse s’est illustrée. Elle compte dans ses rangs de formidables skieurs comme Pirmin Zurbriggen ou Bernhard Russi chez les garçons.

Chez les filles, Marie-Thérèse Nadig, Michela Figini et Vreni Schneider se sont fortement illustrées. Dans ces disciplines, la Suisse a remporté plus de 150 médailles.

 

C’est notamment vrai lors des Jeux de Pékin 2022 où le pays remporte 7 médailles d’or dont 5 en ski alpin. Michelle Gisin s’y affirme comme l’une des meilleures skieuses de sa génération, tandis que Beat Feuz et Corine Suter en descente, Lara Behrami-Gut en Super G ou Marco Odermatt dans le slalom géant hommes dominent la compétition.

Une nation qui compte également aux Jeux d’été

Mais c’est finalement aux Jeux d’été que les Suisses ont glané leur plus grand nombre de médailles. Elle a ainsi obtenu près de 200 dont une cinquantaine en or dans des sports tels que la gymnastique, l’aviron, le tir sportif et l’équitation.

 

Les Suisses ont réalisé leurs meilleurs résultats avec des gymnastes comme Georges Miez, quadruple champion olympique ou Eugen Mack, huit fois médaillé dont deux fois en or au début du 20ème siècle. On pourrait également citer le formidable Hermann Hanggi, quadruple médaillé olympique.

 

Plus récemment, le joueur de tennis Marc Rosset s’est imposé aux Jeux de Barcelone 1992. En revanche, son confrère longtemps n°1 mondial, Roger Federer (photo) n’a jamais fait mieux qu’y remporter le double à Pékin 2008.

 

Enfin le cycliste Fabian Cancellara, surnommé « Spartakus » est lui devenu double champion olympique sur route à Pékin 2008 et Rio 2016, ce qu’aucun cycliste n’avait réalisé avant lui.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT