FrenchEnglishSpanish

CANCELLARA Fabian (1981) Suisse / Cyclisme (2 – 0 – 1)

Surnommé « Spartacus » en raison de sa grande puissance physique, le coureur suisse est dans les années 2000, le meilleur spécialiste mondial du contre-la-montre. Plusieurs fois maillot jaune du Tour de France à l’issue des prologues, vainqueur de nombreuses courses où l’effort solitaire est en exergue, Fabian Cancellara va réussir des Jeux de Pékin 2008 presque parfait. Bien que n’ayant aucun équipier dans la course sur route, il termine sur la troisième marche du podium derrière l’Espagnol Samuel Sanchez. Il se rattrape brillamment dans l’épreuve du chrono quelques jours plus tard en remportant la médaille d’or. Une spécialité qui lui vaut de remporter quatre titres mondiaux presque consécutif entre 2006 et 2010.

Spécialiste des grandes classiques de début de saison, il s’impose plusieurs fois dans Paris-Roubaix, Milan – San Remo et le Tour des Flandres. Lors de ces victoires en 2010, certains médias laissent entendre qu’il aurait pu utiliser un vélo à assistance électrique. Lui dément formellement et l’UCI le blanchit de tout soupçon.

Deux ans plus tard, sa participation aux Jeux de Londres ne restera pas dans les annales, il chute dans l’épreuve en ligne et finit seulement 7ème du contre-la-montre. Mais il est dit que ce polyglotte qui parle couramment quatre langues, n’en a pas fini avec les Jeux olympiques. Ainsi à Rio 2016, juste avant de mettre un terme à sa carrière professionnelle, il met un point d’honneur à remporter la médaille d’or olympique du contre-la-montre, huit ans après son premier titre à Pékin devant deux « monstres » du cyclisme international et de l’effort solitaire, le Hollandais Tom Dumoulin et l’Anglais Chris Froome.

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.