Français FR English EN 日本語 JA

TRANSGENRE ou TRANSIDENTITÉ – Maux du sport

Plusieurs histoires liés à l’identité des sportifs ont émaillé l’histoire des Jeux. Jadis, on a considéré que des femmes disputant les épreuves olympiques mais ayant des particularités physiques masculines, étaient des hommes qui disputaient aux Jeux des épreuves chez les féminines. On parlait alors de transsexuels.

 

C’était le cas de Dora Ratjen, Erika Schinnegger, puis Stella Walsh et bien d’autres.

 

Et puis il y a eu des cas très particulier comme celui d’Andreas Krieger qui s’appelait autrefois Heidi Krieger (photo).

Cette lanceuse de poids sacrée championne d’Europe en 1986 est devenue un homme à force d’absorber sans le savoir des hormones mâles.

Elle a dû subir en 1997 une opération pour changer de sexe et ainsi être en accord avec son nouveau physique.

 

Aujourd’hui le terme « transsexualisme » tend à disparaître et il a été remplacé par « transidentité ». Par ailleurs, on parle désormais de « personnes transgenres ». Ce sont des personnes qui ne se reconnaissent pas dans l’identité qui a été la leur à la naissance. Elles peuvent changer de sexe.

Quelques sportifs sont ainsi devenus des femmes alors qu’ils ont été champions sous une identité masculine. C’est le cas de l’athlète américain Bruce/Caitlyn Jenner (photo ci-dessus avant-pendant la transition-après) et celui du canoéiste français Wilfrid / Sandra Forgues.

 

Le CIO autorise désormais des athlètes transgenre à se produire aux Jeux sous leur nouvelle identité à certaines conditions. Les critères fixés pour concourir dans la catégorie femme est de disposer d’un taux de testostérone inférieur à 10 nanomoles par litre sur une période d’au moins un an.

 

C’est ainsi que l’haltérophile Laurel Hubbard deviendra la première athlète transgenre à participer aux Jeux olympiques.

 

Elle a été sélectionnée dans l’équipe de Nouvelle-Zélande pour les Jeux de Tokyo 2020. Laurel Hubbard née Gavin qui a participé à des épreuves masculines avant de faire sa transition en 2013 concourra dans la catégorie des femmes de plus de 87 kg.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA