LOVELOCK Jack (1910 – 1949) Nouvelle-Zélande / Athlétisme 🟡1

Originaire de Nouvelle-Zélande, Lovelock a fait ses études en Angleterre dans la prestigieuse Université d’Oxford. C’est là qu’il abandonne les sports qu’il pratique alors, le tennis et le rugby, pour se consacrer à l’athlétisme. Après avoir dominé avant les Jeux, le champion du monde italien Luigi Beccali, il part confiant aux Jeux de Berlin 1936.

 

Il devient champion olympique du 1500 m. Le coureur néo-zélandais réalise un exploit extraordinaire sur le stade olympique. Il s’impose et améliore pour l’occasion le record du monde d’une seconde. Son second Glenn Cunningham passe lui aussi sous la barre du record du monde et le troisième n’est autre que le champion du monde et tenant du titre olympique, Luigi Beccali.

 

Il poursuivra la compétition jusqu’au début de la Seconde Guerre mondiale.

 

À l’issue de sa carrière, Lovelock émigre aux États-Unis où il dirige un centre de réadaptation à New York. Victime d’un malaise, il chute devant un train et meurt à l’âge de 40 ans. Très populaire en Nouvelle-Zélande, de nombreuses rues, stades ou établissements sportifs portent son nom.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights