FrenchEnglishJapaneseSpanish

Jeux olympiques SAINT-LOUIS 1904 – États-Unis

Les Jeux de Saint-Louis 1904 restent des Jeux de sinistre mémoire. Le mouvement olympique est encore jeune et ses membres ne prêtent pas suffisamment garde aux dérives qui s’y déroulent. Les Jeux de Saint-Louis restent des Jeux racistes dans l’Amérique ségrégationniste du moment. Ainsi, certains ont l’idée de faire disputer des épreuves sportives à des communautés Africaines, Asiatiques ou Sud-Américaines alors qu’elles n’en connaissent pas les rudiments. Certains trouvent le jeu cocasse, il est tout simplement honteux. On appellera ces journées « Anthropologiques » et personne ne s’en offusquera. Coubertin le premier, qui de peur de voir disparaître son œuvre, fait la sourde oreille à la critique internationale.

Notons que ces Jeux de Saint-Louis devaient se dérouler à Chicago qui avait été élu par les membres du CIO, mais le nouveau président Américain, Théodore Roosevelt préfère Saint-Louis dans le Missouri afin de faire coïncider l’événement avec l’Exposition universelle qui s’y tient. Coubertin et les membres du CIO finissent par céder. Comme à Paris quatre ans plus tôt, les Jeux dureront une éternité, un peu plus de quatre mois. Compte tenu de l’éloignement, très peu d’athlètes étrangers font le déplacement et les sportifs Américains font une razzia de médailles, notamment en athlétisme. Ils en remporteront officiellement 76 mais celles gagnées par les Allemands (4) les Cubains (3) ou les Hongrois (2) le sont par des sportifs vivant déjà aux États-Unis. Seule exception, le Canada remporte quatre médailles qui leur appartiennent vraiment.

L’exemple le plus flagrant concerne le plus grand médaillé des Jeux, le gymnaste Anton Heida, un Austro-tchèque qui est alors considéré comme américain après s’être installé quelques mois plus tôt. Il remporte 5 médailles d’or et une d’argent. Il s’impose devant un autre gymnaste Georges Eyser et un cycliste Burton Downing qui remporte respectivement 4 et 3 médailles d’or. C’est d’ailleurs à l’occasion des Jeux de Saint-Louis que pour la première fois, le concept de médailles d’or, d’argent et de bronze fut inventé pour les trois premiers de l’épreuve qui venait de se dérouler.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !