Français FR English EN

JEUX OLYMPIQUES INTERCALÉS OU INTERCALAIRES

Après le succès des Jeux olympiques d’Athènes 1896, les Grecs souhaitent continuer d’accueillir les Jeux sur place. Mais le nouveau président du CIO, Pierre de Coubertin penche pour l’organisation dans une ville différente tous les quatre ans. C’est alors que les Grecs envisagent la création de Jeux olympiques intercalés tous les quatre ans, deux ans après les Jeux officiels. Ils ne parviennent pas à financer ceux de 1902, mais réussissent à mettre sur pied des épreuves pour 1906 pour commémorer le dixième anniversaire de la réhabilitation des Jeux.

 

C’est là qu’on découvre pour la première fois une cérémonie d’ouverture où chaque nation participe à un défilé des nations dans le stade et les champions reçoivent les toutes premières médailles olympiques.

 

La cérémonie d’ouverture dans le stade panathénaïque rassemble une foule considérable et témoigne du succès des Jeux intercalés

 

Ce sont les sportifs qui se sont illustrés à Saint-Louis 1904, deux ans plus tôt qui se mettent le plus en évidence à Athènes, mais au final, ce sont les français qui remportent le plus grand nombre de médailles d’or des quelques vingt nations présentes. Hélas pour eux, leurs résultats ne figurent pas au Panthéon du mouvement olympique. Une commission réunie au lendemain de la deuxième guerre mondiale en 1949 décidera de ne plus considérer ces Jeux comme des Jeux olympiques à part entière, afin de ne pas créer un précédent.

 

Les Grecs avaient envisagé d’organiser de nouveaux Jeux intercalés en 1910 et 1914, mais le contexte géopolitique des Balkans ne l’autorise pas. Les Jeux de 1906 seront donc les seuls Jeux intercalés ou intercalaires de l’histoire du mouvement olympique.

1 COMMENTAIRE
Français FR English EN