Français FR English EN Italiano IT

L’avenir du combiné nordique aux Jeux menacé

La rumeur est terrible pour tous les passionnés du combiné nordique. La discipline qui est encore jusque-là, la seule pratiquée uniquement par les hommes aux Jeux olympiques, pourrait disparaitre du programme de Milan-Cortina 2026. Pourtant cette discipline est historique. Elle est au programme des Jeux d’hiver depuis l’origine à Chamonix 1924.

 

Le combiné nordique, c’est cette discipline devenue célèbre en France lors de la victoire à Albertville 1992 du jurassien Fabrice Guy (photo) qui s’était teint des mèches de cheveux en bleu-blanc-rouge lors de la deuxième épreuve du ski de fond après avoir réalisé une très belle performance en saut à ski.

 

Vendredi prochain, 24 juin, le CIO va se pencher sur l’avenir de la discipline aux Jeux ou plus exactement sur le programme des Jeux de Milan-Cortina. Deux scenarii sont possibles.

Soit la discipline devient mixte et elle continue de faire partie des Jeux olympiques, soit elle ne l’est pas et elle risque de disparaitre.

 

L’Américaine Tara Geraghty-Moats a remporté la dernière Coupe du monde

Mixte, la discipline l’est déjà. Il existe une Coupe du monde féminine qui rassemble 40 championnes. Cela fait huit ans que la Fédération internationale de Ski (FIS) tente de développer la discipline chez les filles.

Il était même question que des « combinardes » soient présentes à Pékin 2022, mais le CIO a différé le projet.

 

Aujourd’hui, la discipline est à la croisée des chemins. Tandis que le CIO prône tout à la fois les économies dans l’organisation des Jeux et la parité dans toutes les disciplines, le combiné nordique pose problème.

Pas tant sur le plan organisationnel. Les tremplins de saut à ski existent, les circuits de ski de fond également pour l’organisation des épreuves précitées.

 

Non, ce qui pose problème, c’est l’augmentation du quota d’athlètes et donc des dépenses en conséquence. De manière sous-jacente se pose également la question du niveau réel des combinardes dont la discipline est encore neuve. Bref pour toutes ces raisons, le CIO hésite. Du coup, si les dames ne sont pas acceptées, les épreuves masculines seraient sacrifiées sur l’autel de la parité.

Le scénario optimiste

L’autre possibilité consiste à organiser une épreuve féminine aux Jeux de Milan – Cortina 2026 et l’affaire est entendue. Le combiné nordique s’assure un avenir. En accueillant des combinardes dans la famille olympique, le CIO atteint un équilibre des sexes à 100 % pour la première fois dans l’histoire des Jeux d’hiver.

 

L’hiver dernier, 39 compétitrices de combiné nordique de 11 pays ont récolté des points en Coupe du monde. Neuf événements ont eu lieu dans des lieux répartis dans cinq pays. La saison prochaine, le combiné nordique féminin est à nouveau prévu pour les championnats du monde à Planica, en Slovénie.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT