Français FR English EN Italiano IT

BOULMERKA Hassiba (1968) Algérie / Athlétisme 🟡1

Championne du monde à Tokyo un an plus tôt, l’Algérienne Boulmerka s’impose sans contestation dans le 1500 m sur le stade olympique de Barcelone 1992. Elle offre ainsi à l’Algérie sa première médaille d’or. Elle recevra un accueil formidable au retour dans son pays.

Dans une Algérie en proie aux soubresauts de l’intégrisme, la championne originaire de Belcourt dédie sa victoire au président Boudiaf assassiné quelques mois plus tôt par des commandos islamistes.

 

Un titre mondial obtenu en 1995 lui permettra de se mettre de nouveau en valeur. On apprend alors que les islamistes la menacent de mort car ils souhaitent qu’elle court recouverte d’un hidjab, un voile. « Aussi vrai qu’il est impossible de se rendre à la mosquée en short, il est impossible de courir en hidjab » leur répond-elle.

Il n’empêche, elle est contrainte de partir s’entraîner à l’étranger.

 

Lors des Jeux d’Atlanta 1996, elle se blesse et ne se qualifie pas pour la finale. Elle sera de nouveau consacrée en 1999 en devenant membre du Comité international Olympique (CIO).

Depuis, Hassiba Boulmerka est devenue une femme d’affaires avisée.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights