French FR English EN Japanese JA Spanish ES

DAKAR 2026 – Sénégal – Jeux olympiques Jeunesse

C’est le président du CIO, Thomas Bach qui à fortement influencer le choix du continent où se dérouleraient les prochains Jeux olympiques de la Jeunesse. Il avait choisi l’Afrique et de fait, si de nombreuses villes européennes avaient fait part de leur intention d’organiser les JOJ, seule des villes africaines ont été retenues pour le choix final. Il y avait Gaborone au Botswana, Abuja au Nigeria, Tunis et Dakar. Finalement le choix s’est porté sur la capitale sénégalaise dont la commission d’évaluation a estimé le projet le plus abouti. Plusieurs raisons à cela, la stabilité politique du pays et l’engagement fort des autorités sénégalaises dans ce projet, mais aussi la très forte population jeune du Sénégal qui ne peut que contribuer à son rayonnement.

Toutefois en dépit de tous ses atouts, les Jeux olympiques de la jeunesse à Dakar en 2022 s’y dérouleront… en 2026. En cause principalement, l’épidémie de coronavirus qui touche l’ensemble des pays en 2019. Pour le CIO, l’ensemble des organisations devenaient impossible à tenir avec le report d’un an de Tokyo 2020, puis la tenue des Jeux d’hiver de Pékin 2022, puis ceux de Paris 2024 et les JOJ d’hiver de Gangwon 2024. Il a donc été décidé de différer de quatre ans les JOJ d’été de Dakar 2022, même si une partie des jeunes de 14 à 18 ans se voyaient privés d’une première expérience olympique.

L’ancien logo de Dakar 2022

A Dakar, la présence de deux complexes sportifs de très haut niveau situé à Diamniado, le nouveau pôle urbain du pays, la construction d’un stade olympique de 50.000 places et la rénovation de l’actuel stade national sont prévus. Enfin, c’est à Saly sur le littoral qu’auront lieu les épreuves de voile et de surf. Enfin reste la question du financement de ces Jeux, un point sensible lorsqu’il est question de l’Afrique, un continent encore fortement démuni. Selon le Comité international Olympique (CIO) , le coût des Jeux de la Jeunesse à Dakar serait estimé à 150 millions de dollars sur les huit années qui les séparent des JOJ. Un coût relativement raisonnable pour un pays dont le PIB annuel était au moment du choix d’environ 16 milliards de dollars et dont la croissance annuelle est supérieure à 5%.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article