French FR English EN Japanese JA Spanish ES

Des LARMES de rage à la joie de gagner – Mémoire

Lors des Jeux d’Anvers 1920, la finale du concours par équipe au fleuret connait un dénouement incroyable. Le Français Roger Ducret écarte son plus sérieux rival, l’Italien Nedo Nadi. Les Français pensent tenir la médaille d’or.

Très déçu, Nedo Nadi est parti dans le vestiaire pleurer toutes les larmes du monde dans son coin.

Mais on assiste à un retournement de situation incroyable et inattendu !

 

Ducret est battu dans le dernier match par Pietro Speciale, qui avait été médaillé d’argent à Stockholm 1912, mais qui huit ans plus tard, était vieillissant et avait perdu tous ses matches jusque là.

 

Quand il a appris la victoire surprise de Speciale, Nedo Nadi a alors rapidement séché ses larmes et a retrouvé un sourire triomphant ! Il s’en est allé chercher la médaille d’or avec ses équipiers, son frère Aldo Nadi (au centre à ses côtés), Abelardo Olivier (à gauche) et le bienheureux Pietro Speciale (à droite).

Quant à Ducret, il s’est bien rattrapé en étant triple champion olympique à Paris 1924, quatre ans plus tard.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.