Français FR English EN Italiano IT

NADI Nedo (1894-1940) Italie / Escrime 🟡6

L’Italien Nedo Nadi Ă©tait l’escrimeur le plus polyvalent de l’histoire et sans doute est-il l’un des plus grands d’entre tous, remportant un titre olympique avec chacune des trois armes aux mĂȘmes Jeux. Nadi, originaire de Livourne, avait appris l’escrime avec son pĂšre Beppe qui avait sa propre Ă©cole. Avec son jeune frĂšre Aldo, Nedo a appris Ă  combattre le fleuret et le sabre, mais pas l’Ă©pĂ©e. Son pĂšre n’aimait pas cette arme et a interdit Ă  ses Ă©lĂšves de l’utiliser. Les frĂšres ont dĂ©sobĂ©i Ă  leur pĂšre et l’ont pratiquĂ© en secret.

 

Aux Jeux olympiques de 1912, Nedo Nadi a Ă©tonnamment remportĂ© le titre de fleuret individuel – en partie Ă  cause d’un boycott français en raison d’un dĂ©saccord sur les rĂšglements. Mais son parcours Ă  Anvers 1920, huit ans plus tard est tout simplement exceptionnel. Il remporte 5 mĂ©dailles d’or : deux en individuel au sabre et au fleuret et trois mĂ©dailles d’or par Ă©quipe dans chacune des trois armes. Difficile dĂšs lors de ne pas le considĂ©rer comme le plus grand tireur de tous les temps.

 

Devenu professionnel, il restera invaincu de longues annĂ©es et obtiendra un titre mondial en 1930, juste avant de prendre les rĂȘnes de la fĂ©dĂ©ration italienne d’escrime. Son frĂšre Aldo Nadi (1899 – 1965) faisait Ă©galement parti de cette formation italienne triple championne olympique par Ă©quipe et dans laquelle on retrouve Ă©galement Baldo Baldi (1888 – 1961) qui lui obtiendra lui deux titres par Ă©quipe, au fleuret et Ă  l’épĂ©e, au mĂȘme titre que Abelardo Olivier (1877 – 1951) et Tommaso Costantino (1885 – 1950).

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

Français FR English EN Italiano IT