FrenchEnglishJapaneseSpanish

ENKE Karin (1961) RDA – Allemagne / Patinage de vitesse 🟡3 ⚪️4 🟠1

C’est par le patinage artistique que Karin Enke vient à la compétition sur glace. Mais ses places ne sont pas suffisamment bonnes pour lui donner l’envie de continuer. Elle se tourne vers le patinage de vitesse avec bonheur, puisqu’elle est médaillée d’or sur 500 m dès les Jeux de Lake Placid 1980. Mais c’est aux Jeux de Sarajevo 1984 qu’elle triomphe.

Elle est double championne olympique sur 1000 et 1500 m et obtient deux médailles d’argent sur 500 et 3000 m. On découvrira plus tard dans les documents de la Stasi, qu’à l’époque elle était « préparée » en conséquence.

 

Des médailles d’argent qui viennent également récompenser sa longévité à Calgary 1988 où elle est cette fois dominée par la hollandaise Yvonne Van Gennip.

Pendant cette période, elle collectionnera les titres mondiaux entre 1980 et 1987… et les maris puis après s’être appelé Karin Enke lors de ses débuts aux Jeux, elle est devenue Enke-Bush entre 1981 et 1982, puis Enke-Kania entre 1984 et 1991, Enke-Richter jusqu’en 2009, année où elle épouse son quatrième mari, Peter Mayer à Dresde où elle est directrice générale d’une association caritative.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.