Français FR English EN Italiano IT

BALDINI Ercole (1933) Italie / Cyclisme 🟡1

C’est l’un des plus grands coureurs du peloton professionnel dans les annĂ©es 1950 au palmarĂšs vertigineux.

D’abord spĂ©cialiste de la piste, il bat deux fois le record du monde de l’heure en 1954 et 1956. C’est cette annĂ©e-lĂ  qu’il participe aux Jeux de Melbourne 1956 et qu’il s’impose dans la course sur route. Il est Ă  noter que les organisateurs Australiens ne parvenant pas Ă  mettre la main sur l’hymne italien demandent Ă  des ressortissants prĂ©sents aux Jeux de venir chanter l’hymne pendant que Baldini reçoit sa mĂ©daille d’or.

 

AprĂšs ce succĂšs olympique, Ercole Baldini passe professionnel et remporte le Championnat du monde de 1958, l’annĂ©e mĂȘme oĂč il s’impose dans le Giro, le Tour d’Italie.

 

Dans les annĂ©es qui ont suivi, Baldini n’a pas Ă©tĂ© en mesure de rĂ©pĂ©ter les saisons prĂ©cĂ©dentes, en particulier pour des problĂšmes de poids causĂ©s par des dysfonctionnements physiques jamais rĂ©solus, rĂ©sultant peut-ĂȘtre de complications d’une opĂ©ration de l’appendicite qu’il avait subie.

 

AprĂšs avoir Ă©tĂ© directeur sportif de plusieurs formations professionnelles il a Ă©tĂ© choisi comme prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration italienne de cyclisme. Il Ă©tait Ă©galement un collaborateur de l’ancien prĂ©sident de l’Union cycliste internationale, Hein Verbruggen.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT