Français FR English EN Italiano IT

TOKYO 2020 : l’essentiel Jour 3

Les Français passent à côté du triathlon olympique

Vincent Luis, pourtant double champion du monde de triathlon n’est pas parvenu à concrétiser son ambition olympique. Il termine très loin du podium, à la 13ème place. L’épreuve a pour lui tourné au cauchemar après un faux départ en natation. Pourtant le français habile dans cet exercice était parti à fond comme il sait le faire, mais en raison de la présence d’un bateau inopportun, la course a dû être interrompue et relancée peu de temps après.
Jamais dans le rythme par la suite, le français a dû abandonner la victoire au Norvégien Kristian Blummenfelt (photo). Les autres français n’ont pas fait beaucoup mieux, Dorian Coninx est 17ème, Léo Bergère, 21ème. Les Français peuvent encore se rattraper dans le relais mixte samedi. Là encore, ils sont champions du monde de la spécialité.

Discussion sur le retour du public aux Jeux

La course cycliste sur route a donné l’occasion au public japonais de se masser en nombre le long du parcours. Sa présence n’aurait provoqué aucun cluster. Pour autant les organisateurs des Jeux n’entendent pas revoir leur plan concernant la présence du public dans les enceintes olympiques. Le porte-parole de Tokyo 2020 vient de confirmer qu’il n’y avait actuellement aucune discussion en cours sur un possible allègement des restrictions sanitaires.

Quant aux discussions sur la présence, ou non, de spectateurs aux Jeux paralympiques elles ne débuteront pas avant la fin des Jeux olympiques, le dimanche 8 août.

Les gymnastes allemandes font sensation

Pour les Jeux Olympiques, les gymnastes allemandes innovent et ne portent plus le traditionnel justaucorps. Elles leur ont préféré une combinaison. Un message fort, à l’heure où la tenue des athlètes suscite encore de nombreux débats et au moment où circulent actuellement sur les réseaux sociaux des images équivoques des gymnastes.

Derrière ce choix vestimentaire, ce n’était pas la mode mais le féminisme que les athlètes voulaient mettre en avant. « Nous voulons montrer que chaque femme a le droit de choisir ce qu’elle veut porter », a déclaré l’une d’elle, Elisabeth Seitz. Il s’agit là d’une décision  qui fait sensation à Tokyo alors que les bonnets de bain conçus spécialement pour les cheveux afros sont interdits et que les joueuses de beach-volley norvégiennes ont reçu une amende pour avoir porté un short à la place du traditionnel bikini.

On remet les masques !

Le Comité international olympique (CIO) a averti les athlètes qu’ils ne sont pas exemptés des règles strictes sanitaires mises en œuvre aux Jeux olympiques de Tokyo 2020. Le porte-parole de la présidence du CIO, Mark Adams, a exhorté les athlètes à suivre les règles COVID-19, qui stipulent que les participants olympiques doivent porter des masques à tout moment, sauf lorsqu’ils concourent, s’entraînent, mangent ou dorment.

Ils ont toutefois été autorisés à les enlever brièvement sur le podium pendant 30 secondes pour une séance de photos (photo). Les concurrents aux Jeux ont également été invités à limiter les contacts sociaux avec d’autres athlètes et à éviter de prendre des photos de groupe sur le podium. Ils doivent rester sur leur propre marche et à se tenir à distance des autres médaillés.

Des volontaires dépités

De nombreux volontaires recrutés pour aider les visiteurs des Jeux olympiques de Tokyo se retrouvent au chômage technique en raison du manque de spectateurs sur la plupart des sites.

Le gouvernement métropolitain prévoit maintenant de confier d’autres activités aux volontaires habitant à Tokyo. Il s’agit notamment de patrouiller dans le quartier du front de mer pour s’assurer que les visiteurs respectent la distanciation sociale.

Les Médailles du jour

Tout le reste du programme olympique (site CIO)

20 médailles d’or, d’argent et de bronze seront attribuées aujourd’hui :

Canoë-slalom : canoé homme

Cyclisme VTT – cross country homme

Escrime avec le sabre femme – fleuret homme

Gymnastique – compétition par équipe homme

Haltérophilie – femme 55 kg

Judo – 57 kg femme – 73 kg homme

Natation – 400 m nage libre femme – 100 m papillon femme

100 m brasse homme – relais 4 x 100 m nage libre homme

Plongeon – Haut vol 10 m synchronisé homme

Skateboard – Street femme

Taekwondo – femme 67 kg et homme 80 kg

Tennis de table – double mixte

Tir sportif – Skeet homme et femme

Tir à l’arc – épreuve par équipes homme

Tableau des médailles ou Classement des nations

(Actualisé en temps réél – site CIO)

Si la plupart des médias évoque le classement des nations, nous parlerons ici de tableau des médailles qui est la véritable appellation.

Dans la charte olympique voulu par Pierre de Coubertin, le principe d’un classement des nations au terme de chaque Jeux olympiques n’existe pas. Ainsi aucun classement des pays n’est reconnu à titre officiel.

Pour Coubertin, les Jeux olympiques étaient le rassemblement des peuples du monde. Il n’était donc pas question d’opposer les nations les unes aux autres.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights