TIR SPORTIF / Les disciplines

Carabine air comprimé 10 m : Cette discipline pratiquée par les hommes et les femmes depuis 1984 consiste à marquer le plus de points dans une série de 60 tirs. Après les éliminatoires, ce sont les huit meilleurs qui accèdent à la finale. Ils disposent de 20 tirs, mais à partir du 8ème tir, le concurrent qui a le plus faible score est éliminé.

Carabine 50 m : Seuls les hommes disputent cette discipline née en 1908 et abandonnée en 1968. Elle est de nouveau en compétition depuis 1984.

Carabine 3 positions 50 m : Discipline pratiquée par les hommes et les femmes, le tir à la carabine à trois positions consiste à tirer successivement à genou, couché et debout. Lors de la finale, les concurrents disposent de 45 tirs au lieu de 20 dans les autres disciplines.

Pistolet air comprimé 10 m : Discipline pratiquée par les hommes et les femmes depuis 1988. Le principe est le même que pour le tir la carabine à air comprimé 10 m.

Pistolet 25 m : Seules les femmes disputent cette compétition. Elles disposent de deux fois 30 coups pour réaliser leur score avec une arme de type 22 long rifle.

Pistolet 50 m : Seuls les hommes participent à cette compétition. Ils disposent de 60 coups pour réaliser leur score avec une arme de type 22 long rifle.

Pistolet tir rapide 25 m : Le pistolet tir rapide n’est plus aujourd’hui pratiqué que par les hommes, mais la discipline était mixte entre 1972 et 1980. Le tireur dispose de six secondes pour frapper 5 cibles à chaque série. Les 6 meilleurs lors des éliminatoires se qualifient pour la finale. Ils ont 8 séries de 5 tirs chacun pour se départager.

Fosse olympique : Discipline pratiquée par les hommes depuis 1900 et jusqu’en 1968 et depuis 1996, tandis que les femmes n’ont accédé à cette discipline qu’en 2000. On appelle cette épreuve également trap. Les plateaux sont lancés dans n’importe quelle direction à partir d’une fosse. Comme au skeet, le nombre de coups est déterminé par le niveau de compétition.

Skeet : Les hommes disputent cette épreuve depuis 1968 alors que les femmes n’y ont accédée qu’en Sydney 2000. Dans cette épreuve, c’est le tireur, équipé d’un fusil de chasse, qui donne l’ordre de lancer le plateau d’argile. Il doit alors épauler et dispose de deux coups pour l’abattre en qualifications et d’un seul coup en demi-finale et finale. En qualification, les concurrents tirent sur une centaine de plateaux. Il n’ y en a plus que 15 lors des finales.

Double Trap : Discipline comparable à la fosse olympique, mais cette fois ce sont deux plateaux et non plus un seul qui partent simultanément de la fosse olympique. Toutefois, l’angle de direction des plateaux est moins aléatoire que dans le trap. Les femmes ont disputée cette épreuve de 1996 à 2004. Depuis, seuls les hommes y participent. En finale, les concurrents tirent sur 30 plateaux au lieu des 15 pour le trap ou le skeet.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.